Principes d'attribution des aides techniques

Description

Un ou plusieurs professionnels évaluent vos besoins. Par la suite, ils vous feront des recommandations sur les aides techniques appropriées à votre situation.

Ces recommandations pourront notamment porter sur :

  • l’aménagement de votre environnement;
  • l’apprentissage de nouvelles stratégies pour augmenter votre autonomie;
  • la révision de votre aide technique, si vous en possédez déjà une, afin :
    • de vérifier que vous l’utilisez de la meilleure façon possible, ou
    • de la remplacer par un autre modèle.

Critères d'attribution d'une aide

L’aide technique qui vous sera proposée sera :

  • celle qui vous permet d’être autonome au quotidien;
  • celle qui répond à vos besoins de la façon la plus simple possible;
  • celle qui est la plus économique, dans le cas où plusieurs aides techniques peuvent répondre à vos besoins.

Une aide technique peut vous être proposée pour chacun de vos besoins identifiés lors de l’évaluation. Dans le cas où une seule aide technique peut répondre à plusieurs de vos besoins, le prêt de cette aide sera privilégié.

Principe des besoins essentiels à la vie quotidienne

Les aides techniques couvertes par les différents programmes d’aides techniques sont celles qui sont essentielles à vos habitudes de vie, par exemple :

  • la lecture,
  • l'écriture,
  • la communication orale,
  • la mobilité,
  • l'orientation,
  • l’alimentation,
  • l’hygiène et les autres besoins corporels.

Les activités de loisir et de sport ne sont pas couvertes par les différents programmes.

Attribution d'une aide assurée sans égard à votre capacité de payer

Si votre demande est autorisée, l'aide technique vous sera prêtée gratuitement ou vous sera remboursée, sans égard à votre capacité de payer ou à celle de votre famille.

Il est à noter que si vous avez un chien d'assistance à la motricité, seulement une partie des frais relatifs à son entretien vous seront remboursés chaque année.

Principes du prêt et de la récupération

Lorsque vous n'utilisez plus une aide technique, vous devez la retourner à l’établissement qui vous l’a fournie.

L'établissement récupère cette aide, la nettoie, la répare ou la remet à neuf afin de la prêter à une autre personne.

Les programmes d’aides techniques privilégient le prêt d’aides techniques récupérées. Une aide neuve pourra vous être prêtée seulement si aucune aide récupérée n’est disponible pour répondre à votre besoin.

Dans le cas où on vous recommanderait une nouvelle aide, vous pourrez en essayer divers modèles. Vous pourrez aussi essayer l’aide choisie afin d’apprendre à bien l’utiliser.

Remplacement d'une aide

Une aide technique prêtée peut être remplacée sans frais lorsqu’un changement important touche :

  • votre condition médicale (par exemple, une détérioration de votre état de santé qui nécessite l’utilisation d’un autre type d'aide);
  • votre condition physique (par exemple, une prise de poids qui vous empêche d’utiliser l'aide prêtée de façon adéquate);
  • des caractéristiques de l’aide technique :
    • l’usure normale (l’appareil doit être utilisé depuis un certain temps);
    • le coût de réparation qui dépasse le montant maximal permis.

Toutefois, vous ne pouvez pas demander de changer l'aide technique qui vous a été prêtée pour obtenir une aide plus performante. L'évolution de la technologie n'est pas un motif valable pour demander le remplacement d’une aide technique.

Vous devrez remplacer l'aide technique qui vous a été prêtée à vos frais si cette aide est :

  • volée,
  • perdue,
  • modifiée,
  • abîmée à cause d’une utilisation négligente ou abusive,
  • brisée à la suite d'un feu ou d'un acte de vandalisme.

Vous devriez donc prendre une assurance pour vous permettre de remplacer votre aide technique si l'un de ces événements survenait. En effet, aucune nouvelle aide du même type ne pourrait alors vous être prêtée pendant une période de 2 ans.

Dernière mise à jour : 15 septembre 2016, 11:52

Saines habitudes de vie Rendez-vous santé Québec Changeons notre regard sur l'itinérance Changeons notre regard sur l'itinérance GAMF