Coloscopie longue

Description

La coloscopie longue est un examen qui permet de visualiser tout l’intérieur du gros intestin. Le médecin prescrit cet examen entre autres dans les situations suivantes :

Déroulement

Une coloscopie longue dure entre 15 et 30 minutes. Au cours de cet examen, le médecin introduit un tube mince et souple, de la grosseur d’un doigt, dans votre rectum. Ce tube, appelé « coloscope », se termine par une minuscule caméra. Celle-ci permet de voir l’intérieur du gros intestin et de transmettre les images sur un écran.

Comme l’intérieur de l’intestin est plus facile à voir lorsqu’il est gonflé, le médecin y introduit de l’air à l’aide d’un appareil. Ce gonflement peut être inconfortable ou douloureux. C’est pourquoi le médecin pourra vous offrir un médicament (analgésique) pour diminuer l’inconfort ou la douleur. Le médecin pourra aussi vous donner un médicament relaxant (sédatif) pour vous aider à vous détendre pendant l’examen.

En plus d’examiner l’intérieur du gros intestin, le médecin peut aussi parfois faire d’autres interventions durant l’examen :

  • enlever des polypes;
  • faire une biopsie.

Retrait de polypes

La coloscopie longue permet parfois de voir qu’il y a des polypes dans l’intestin. Les polypes sont de petites masses de chair semblables à des verrues, qui poussent sur les parois internes du gros intestin. Comme certains polypes peuvent se transformer en cancer colorectal, les médecins préfèrent généralement les enlever, par mesure de prévention.

Biopsie

S’il le juge nécessaire, le médecin peut aussi décider de faire une biopsie. Une biopsie consiste à prélever un morceau de tissu sur les parois du gros intestin.

Le retrait de polypes et la biopsie sont des interventions qui ne sont pas douloureuses. Les polypes ou les tissus recueillis sont ensuite analysés en laboratoire pour vérifier s’ils sont cancéreux ou s’il y a une autre maladie. Les résultats de l’analyse seront transmis à votre médecin, qui fera le suivi approprié avec vous.

Préparation

La veille de votre coloscopie longue, vous devrez suivre une diète spéciale et prendre un laxatif pour évacuer toutes les selles de votre intestin. Votre intestin doit être bien vide pour que le médecin puisse en examiner l’intérieur. Si le médecin ne peut pas bien voir l’intérieur de votre intestin, vous devrez prendre un nouveau rendez-vous, recommencer la préparation et repasser l’examen. Il est donc très important que vous suiviez la diète recommandée et que vous preniez le laxatif prescrit.

Demandez à l’avance à quelqu’un de vous accompagner dans vos déplacements. Vous ne devrez pas conduire un véhicule pendant les 24 heures qui suivent l’examen. Cette période représente le temps nécessaire pour que le sédatif s’élimine complètement de votre système. Pour la même raison, de préférence, attendez aussi quelques jours avant de prendre des décisions importantes.

Complications possibles

Bien que cela se produise rarement, des complications peuvent survenir avant, pendant ou après l’examen.

Avant l’examen

  • Des maux de tête ou des vomissements peuvent être causés par une intolérance au laxatif prescrit.

Pendant l’examen

  • Certaines réactions peuvent être causées par le sédatif. Par exemple, une apparition soudaine de rougeurs ou de boutons sur la peau, une chute de pression ou un malaise respiratoire ou cardiovasculaire.
  • Un saignement important peut se produire lorsque le médecin enlève des polypes ou fait une biopsie (dans 1 cas sur 100).
  • Le retrait de polypes peut entraîner une perforation de l’intestin (dans 2 cas sur 1 000). Un traitement antibiotique ou une opération peuvent alors être nécessaires.
  • Le décès peut survenir dans des cas extrêmement rares.

Après l’examen

  • Une infection, caractérisée par de la fièvre ou des frissons, peut survenir dans les 24 heures suivant l’examen.

Si des complications surviennent après votre coloscopie, vous pourrez vous référer aux indications que le médecin ou l'infirmière vous remettra après votre examen.

Est-ce que l'information de cette page vous a été utile?


  

Dernière mise à jour : 27 février 2017, 14:45

Avis

Inscription auprès d'un médecin de famille Qu'est-ce que le cannabis ? Saines habitudes de vie Saines habitudes de vie Vaccination Vaccination