Gouvernement du Québec - Dirige vers l'accueil du Portail santé mieux-être
Portail santé mieux-être

Menu principal

Vous êtes ici:Accueil > Problèmes de santé > Troubles anxieux

Troubles anxieux

Description

Tout le monde éprouve un jour ou l’autre de l’anxiété. Ressentir un peu d’anxiété est tout à fait normal. L’anxiété nous protège et peut nous aider à faire face à une situation inquiétante ou peut-être dangereuse. L’anxiété est ressentie comme une crainte dont la cause est difficile à préciser. Ce sentiment s’accompagne de symptômes physiques et parfois aussi de symptômes psychologiques.

Il est naturel de ressentir un certain niveau d'anxiété dans certaines occasions, par exemple lorsque vous vivez un changement de vie important comme un mariage ou un divorce. Il est aussi normal d’être anxieux la veille d’un examen, lorsque vous passez une entrevue d’emploi ou au moment d’une épreuve sportive. L’anxiété est alors liée à des événements particuliers et disparaît généralement dès que la vie reprend son cours normal.

L’anxiété devient cependant un problème quand :

  • elle ne disparaît pas quand la situation préoccupante revient à la normale;
  • elle n’est liée à aucun événement de vie, c’est-à-dire qu’elle apparaît sans raison;
  • elle est tellement forte qu’elle préoccupe continuellement la personne;
  • elle empêche la personne de fonctionner et d’agir normalement au travail, en société ou dans d’autres domaines de la vie quotidienne.

L’anxiété peut alors être un signe de la présence de l’un ou l’autre des troubles anxieux.

Environ 16 % des Québécois sont atteints de troubles anxieux.

Principales formes de troubles anxieux

Les formes de troubles anxieux les plus fréquentes sont :

Symptômes

La personne atteinte d’un trouble anxieux peut ressentir divers malaises physiques et psychologiques plus ou moins intenses qui accompagnent son sentiment d’anxiété.

Symptômes physiques

Voici les symptômes physiques les plus fréquents :

  • fatigue;
  • troubles du sommeil;
  • maux de tête;
  • étourdissements;
  • nausées;
  • palpitations cardiaques (cœur qui bat anormalement vite);
  • sensation d’étouffement;
  • transpiration excessive;
  • bouffées de chaleur ou, au contraire, frissons;
  • pression sanguine élevée;
  • tremblements parfois généralisés à tout le corps;
  • serrements et douleurs à la poitrine;
  • engourdissements ou picotements.

Symptômes psychologiques

Les symptômes psychologiques les plus fréquents sont :

  • une difficulté à se concentrer;
  • un sentiment d’inquiétude.

Quand consulter

N'attendez pas de ne plus être capable de faire vos activités habituelles pour consulter. Voyez votre médecin de famille ou un autre professionnel de la santé si vous vivez l’une ou l’autre des situations suivantes :

  • Vous souffrez au point où vos émotions vous empêchent de fonctionner normalement.
  • Vous avez de la difficulté à assumer vos responsabilités sociales, professionnelles ou familiales.

Un professionnel de la santé pourra évaluer si vous avez bien un trouble anxieux ou un autre problème de santé qui présente des symptômes semblables. Pour bien vous évaluer, il aura peut-être besoin de faire un bilan de votre condition physique ou de vous prescrire des tests de laboratoire. Il vous proposera un plan de traitement adapté à vos besoins.

Si vous pensez au suicide et que vous craignez pour votre sécurité ou pour celle des gens autour de vous, consultez la page Prévenir le suicide. Vous y trouverez plus d’information sur l’aide et les ressources disponibles

Traitements

Les troubles anxieux sont des maladies qui se soignent. Il existe des traitements reconnus pour traiter ces troubles. Les traitements permettent aux personnes atteintes de reprendre le contrôle sur leur vie et leurs activités quotidiennes. Plus la personne atteinte consulte tôt, plus les traitements ont des chances de la soulager rapidement.

Dans la majorité des cas, les troubles anxieux se traitent très efficacement par une psychothérapie, par des médicaments contre l’anxiété, ou par une combinaison de ces 2 traitements.

Séances de psychothérapie

Les experts recommandent généralement la thérapie cognitivo-comportementale pour traiter les troubles anxieux. Cette psychothérapie vise à modifier les pensées et les comportements problématiques de la personne et à les remplacer par des pensées et des réactions appropriées à la réalité. Elle aide à comprendre l’origine du problème et à trouver des solutions.

D’autres thérapies existent également et sont recommandées selon le type de trouble anxieux à traiter.

Médicaments contre l’anxiété

Différents médicaments peuvent être utilisés pour traiter les troubles anxieux, notamment les antidépresseurs et les anxiolytiques.

Action des antidépresseurs et des anxiolytiques

Les antidépresseurs sont des médicaments conçus pour combattre la dépression. Dans le traitement des troubles anxieux, ils servent plutôt à diminuer les symptômes de l’anxiété et à aider à rétablir l’équilibre chimique du cerveau. Ils rééquilibrent ainsi :

Les anxiolytiques sont des médicaments conçus pour diminuer les symptômes de l’anxiété. Ils contribuent aussi à diminuer le stress et à favoriser un bon sommeil. Les somnifères, qui favorisent le sommeil, et les tranquillisants, qui réduisent les symptômes physiques dus au stress, sont des exemples d’anxiolytiques.

Recommandations concernant la prise de médicaments

Si votre médecin vous prescrit des médicaments, il est important de les prendre en suivant attentivement les indications fournies.

Il faut aussi être patient avant d’obtenir des résultats. En effet, rétablir l’équilibre chimique du cerveau peut prendre un certain temps, parfois jusqu’à 4 à 8 semaines.

Même si vous vous sentez mieux, vous devez continuer le traitement comme il vous a été prescrit pour éviter que vos symptômes apparaissent de nouveau.

Si vous avez des effets secondaires indésirables à cause des médicaments, consultez dès que possible votre médecin pour en discuter. Il vous recommandera peut-être un autre médicament.

Complications

Les personnes atteintes de troubles anxieux savent que leur comportement est illogique et qu'il affecte leur vie. Elles en viennent donc souvent à se sentir inadéquates et déprimées.

Certains symptômes associés aux troubles anxieux peuvent aussi mener à la dépression s’ils ne sont pas traités assez rapidement. Il s’agit en particulier de la fatigue, des problèmes de sommeil et des maux de tête. La dépression accompagne très fréquemment les troubles anxieux.

Les personnes atteintes de troubles anxieux essaient souvent de contrôler leur anxiété en consommant de l’alcool ou des drogues. Elles peuvent ainsi développer un problème de dépendance.

Des conflits peuvent aussi se produire avec les proches, qui ne comprennent pas toujours le comportement de la personne atteinte. Ces conflits affectent la vie quotidienne de la personne et de sa famille.

Protection et prévention

Il n’est pas toujours possible de prévenir les troubles anxieux. Cependant, si vous avez des symptômes associés aux troubles anxieux, vous pouvez agir dès aujourd’hui. Les conseils pour maintenir une bonne santé mentale vous aideront à changer certaines habitudes de vie. Ces changements ne vous guériront pas, mais ils vous aideront à éliminer des facteurs qui empirent ou qui entretiennent votre état.

Facteurs de risques

Les troubles anxieux n’ont pas toujours une cause unique. Souvent, c’est une combinaison de plusieurs facteurs qui entraîne l’apparition des symptômes des troubles anxieux. Voici quelques-uns de ces facteurs :

  • une vulnérabilité biologique au stress, qui rend la personne naturellement plus fragile et plus facilement portée à éprouver du stress;
  • certains problèmes de santé, comme les maladies respiratoires ou l’hyperthyroïdie (maladie de la glande thyroïde, qui produit une trop grande quantité d’hormones);
  • l’abus ou la consommation (même une seule fois) de certaines substances comme la caféine ou certaines drogues stimulantes comme la cocaïne;
  • la privation de caféine, de drogues ou d’alcool, dans le cas d’une personne en processus de sevrage;
  • la présence de facteurs de stress dans la vie de la personne. Ces facteurs peuvent être liés à son environnement familial, social ou professionnel;
  • le tempérament de la personne, qui peut par exemple avoir une faible estime d'elle-même ou de la difficulté à s’adapter aux différentes situations de la vie.

Personnes à risque

Chez les adultes, les femmes risquent 2 fois plus que les hommes d'être atteintes d’un trouble anxieux.

Particularités

Plusieurs artistes, politiciens, personnes du domaine financier, scientifiques ou athlètes célèbres qui ont lutté contre les troubles anxieux ont contribué de façon remarquable à la société. Ces exemples nous rappellent que le rétablissement est toujours possible, même dans les cas où la maladie est sérieuse. Voici 2 de ces personnes célèbres :

  • Stefie Shock, auteur, compositeur-interprète, atteint d’un trouble panique. Il est maintenant le porte-parole de Revivre, un organisme qui aide les personnes souffrant de troubles anxieux, dépressifs ou bipolaires et leurs proches.
  • Jennifer Aniston, actrice, réalisatrice et productrice américaine, a la phobie de prendre l’avion.

Chacune dans son domaine, ces personnes ont accompli des réalisations qui ont inspiré et qui inspirent encore leurs concitoyens. En pensant à elles, les gens se souviennent de leurs réalisations, et non de leur maladie.

Aide et ressources

Pour obtenir de l’aide, des soins ou des services ou pour trouver un psychothérapeute avec qui vous vous sentirez à l’aise, communiquez avec l’une ou l’autre des ressources suivantes :

Pour trouver les coordonnées de votre clinique de médecine familiale ou de votre CSSS, consultez la section Trouver une ressource.

Autres ressources

D'autres ressources sont aussi disponibles pour obtenir de l’aide ou pour avoir plus d’information sur les troubles anxieux :

Dernière mise à jour : 17 octobre 2014, 10:20

L'information contenue sur le site ne remplace en aucun cas l'avis d'un professionnel de la santé. Si vous avez des questions concernant votre état de santé, appelez Info-Santé 8-1-1 ou consultez un professionnel de la santé.

Menu complémentaire