Gouvernement du Québec - Dirige vers l'accueil du Portail santé mieux-être
Portail santé mieux-être

Menu principal

Vous êtes ici:Accueil > Problèmes de santé et problèmes psychosociaux > Santé mentale (maladie mentale)

Santé mentale (maladie mentale)

Description

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) définit la santé mentale comme « un état de bien-être permettant à chacun de reconnaître ses propres capacités, de se réaliser, de surmonter les tensions normales de la vie, d’accomplir un travail productif et fructueux et de contribuer à la vie de sa communauté ». Selon cette définition, être en bonne santé mentale ne consiste donc pas uniquement à ne pas avoir de maladie.

La maladie mentale se définit par des changements qui affectent la pensée, l'humeur ou le comportement d'une personne, et qui lui causent de la détresse ou de la souffrance. La maladie mentale se manifeste par :

  • des signes de changement, que l’entourage peut observer dans le comportement de la personne atteinte ;
  • des symptômes, que ressent la personne elle-même.

Par exemple, les proches d’une personne atteinte peuvent remarquer qu’elle s’isole. La personne atteinte, de son côté, peut avoir du mal à se concentrer, ou se sentir triste ou anxieuse. 

Le professionnel de la santé ou le médecin considère l’ensemble des signes et des symptômes pour évaluer l’état de la personne et poser un diagnostic.

La plupart des Québécois seront un jour ou l’autre touchés par la maladie mentale, personnellement ou chez un parent, un ami ou un collègue. Tout comme les maladies physiques, les maladies mentales peuvent frapper n'importe qui, sans distinction d’âge, de sexe, de statut social, de niveau d’instruction, de nationalité ou d’origine ethnique. 

Près de 20 % de la population du Québec, soit 1 personne sur 5, souffrira d’une maladie mentale au cours de sa vie. Pourtant, moins de la moitié des personnes qui souffrent d’une maladie mentale consultent un professionnel. L’OMS estime qu’en 2020, la dépression sera la 2e cause de maladie et d’incapacité, après les maladies cardiovasculaires.

Maladies mentales les plus fréquentes

Les maladies mentales les plus fréquentes sont :

Il existe aussi d’autres types de maladies mentales, par exemple les troubles de la personnalité et les troubles du comportement alimentaire.

Signes et symptômes

Les signes et les symptômes de la maladie mentale peuvent être plus ou moins graves. Leur degré de gravité varie selon :

  • le type de maladie mentale;
  • la personnalité de la personne atteinte;
  • les liens et les relations de la personne atteinte avec sa famille et son entourage;
  • les facteurs sociaux et économiques (le milieu de vie, les capacités financières, etc.).

Voici quelques signes de changement de comportement que les membres de l’entourage de la personne atteinte d’une maladie mentale peuvent observer :

  • l’isolement;
  • l’abus de drogue ou d’alcool;
  • l’arrêt de la médication;
  • la désorganisation, c’est-à-dire une difficulté majeure à s’organiser et à fonctionner normalement. La personne peut manquer de jugement ou avoir des idées bizarres;
  • la perte de mémoire;
  • une difficulté à s’occuper de ses obligations familiales, professionnelles et sociales.

Voici quelques-uns des symptômes courants que la personne atteinte peut ressentir :

  • une perte d’appétit;
  • de l’insomnie;
  • des nausées;
  • des étourdissements;
  • de la tristesse;
  • de l’euphorie (état de très grande excitation);
  • de la difficulté à se concentrer.

Signes et symptômes chez les enfants

Les premiers signes de maladie mentale se manifestent souvent tôt : 50 % des maladies mentales apparaissent chez les jeunes âgés de moins de 14 ans. Pour apprendre à reconnaître ces signes chez votre enfant, consultez la page Reconnaître les signes de maladie mentale chez l’enfant.

Quand consulter

N'attendez pas d’être devenu incapable de faire vos activités habituelles pour consulter des ressources d’aide ou d’information. N’hésitez pas à le faire, même si vous n’êtes pas certain d’en avoir besoin. De nombreuses personnes attendent malheureusement d’être en situation d’urgence avant de chercher de l’aide. Voici certains indices qui peuvent vous indiquer que vous devriez consulter :

  • vos symptômes durent depuis longtemps;
  • vos crises d’anxiété se répètent;
  • vous sentez que le réconfort de vos proches ne vous suffit plus;
  • vous commencez à avoir de la difficulté à accomplir vos activités de tous les jours;
  • les membres de votre entourage voient que vous avez besoin d’aide et vous le disent.

N’oubliez pas que la souffrance psychologique s’accompagne souvent de symptômes physiques. Ces symptômes ont souvent pour effet de diminuer la capacité d’adaptation aux situations courantes de la vie. Demeurez attentif à ces symptômes et n’hésitez pas à aller chercher de l’aide. Consultez la section Aide et ressources pour connaître les ressources à votre disposition.

Traitements

Il existe des traitements reconnus pour soigner ou soulager les symptômes de la maladie mentale. Les traitements permettent aux personnes atteintes de reprendre le contrôle sur leur vie et leurs activités quotidiennes. Plus la personne atteinte consulte tôt, plus elle se rétablira rapidement.

Dans la majorité des cas, la maladie mentale se traite très efficacement par une psychothérapie, par des médicaments, ou par une combinaison de ces 2 traitements.

Recommandations concernant la prise de médicaments

Si votre médecin vous prescrit des médicaments, il est important que vous les preniez en suivant attentivement les indications fournies.

Même si vous vous sentez mieux, vous devez continuer le traitement comme il vous a été prescrit pour éviter que vos symptômes apparaissent de nouveau.

Si vous avez des effets secondaires indésirables à cause des médicaments, consultez votre médecin dès que possible pour en discuter. Il vous recommandera peut-être un autre médicament.

Complications

Les personnes atteintes d’une maladie mentale développent parfois des problèmes de consommation excessive d’alcool ou de drogues ou de dépendance à ces substances.

Les personnes qui ont à la fois une maladie mentale et une dépendance ont plus de risques :

  • d’être hospitalisées;
  • de vivre des difficultés sociales, par exemple l’itinérance, la violence ou des problèmes avec la justice;
  • de se suicider.

Protection et prévention

Si vous présentez des symptômes de maladie mentale ou si vous voulez simplement prévenir l’apparition de la maladie mentale, vous pouvez suivre les conseils suivants :

Allez chercher du soutien

Le soutien d’un proche, d’un ami ou d’un collègue peut faire toute la différence pour prévenir une maladie mentale ou s’en rétablir. N’hésitez donc pas à vous confier si vous vivez des difficultés.

Des professionnels de la santé peuvent aussi vous aider et vous soutenir. Évitez de rester seul si vous avez des symptômes de maladie mentale. Consultez la section Aide et ressources pour connaître les ressources à votre disposition.

Adoptez des mesures pour maintenir une bonne santé mentale

N’hésitez pas à changer vos habitudes en suivant les conseils pour maintenir une bonne santé mentale. Ces changements ne vous guériront pas, mais ils vous aideront à éliminer des facteurs qui empirent ou qui entretiennent votre état.

Surmontez les préjugés liés aux maladies mentales

Nous pouvons parfois hésiter à consulter un professionnel de la santé à cause de nos propres préjugés envers la maladie mentale ou de ceux des autres. Ainsi, certaines personnes ne consultent pas soit parce qu’elles ont peur du jugement des autres, soit parce qu’elles croient impossible d’être atteintes d’une maladie mentale. Les maladies mentales ne sont pas des faiblesses personnelles. Ce sont des maladies, et elles peuvent être soignées.

Facteurs de risque

On ne connaît pas les causes exactes de chacune des maladies mentales. Elles résultent d’une combinaison de plusieurs facteurs qui peuvent favoriser le développement d’une maladie mentale, par exemple :

  • l’hérédité, c’est-à-dire le fait que d’autres personnes de la famille sont ou ont été atteintes de maladies mentales;
  • des facteurs biologiques, qui modifient l’équilibre chimique du cerveau (état de stress prolongé, consommation de substances, etc.);
  • des caractéristiques du tempérament de la personne, par exemple une faible estime de soi, une difficulté à s’adapter aux différentes situations de la vie;
  • des maladies ou des problèmes de santé physique chroniques, par exemple le cancer, les maladies touchant la glande thyroïde, les maladies cardiovasculaires ou respiratoires;
  • la présence de facteurs de stress dans la vie de la personne, qui peuvent être liés :
    • à son environnement familial (exemples : décès d’un être cher, enfance marquée par des abus, violence conjugale, exposition fréquentes à des conflits);
    • à son environnement social (exemples : itinérance, isolement);
    • à son environnement professionnel ou financier (exemples : perte d’emploi, faibles revenus);
  • la dépendance à l'alcool, aux drogues ou aux jeux de hasard et d'argent.

De nombreuses recherches demeurent nécessaires pour mieux comprendre les causes de la maladie mentale.

Personnes à risque

Certaines personnes ont plus de risques d’avoir une maladie mentale :

  • les enfants et les adolescents qui ont vécu des expériences familiales difficiles ou qui sont exposés à la violence à l’école;
  • les personnes qui assument seules la charge d’une famille;
  • les personnes qui ont subi une agression sexuelle ou de la violence conjugale;
  • les adultes qui ne travaillent pas ou qui perdent leur emploi;  
  • les personnes à faible revenu;
  • les personnes âgées seules ou en perte d’autonomie.

Les enfants qui ont ou qui ont eu une maladie mentale ont plus de risques d’avoir une autre maladie mentale, des problèmes sociaux ou d’autres problèmes de santé lorsqu’ils seront adultes.

Aide et ressources

Ressources d'aide et de soutien

Des ressources sont disponibles pour obtenir de l’aide ou plus d’information sur la santé mentale :

Si vous désirez venir en aide à un proche atteint d’une maladie mentale, consultez la page Vivre avec une personne atteinte d’une maladie mentale pour savoir comment l’aider en respectant vos limites.

Ressources de soins et de services

Pour obtenir des soins ou des services ou pour trouver un psychothérapeute avec qui vous vous sentirez à l’aise, communiquez avec l’une ou l’autre des ressources suivantes :

Pour trouver les coordonnées de votre clinique de médecine familiale, de votre centre intégré de santé et de services sociaux ou de votre centre intégré universitaire de santé et de services sociaux, consultez la section Trouver une ressource.

Dernière mise à jour : 17 avril 2015, 14:28

L'information contenue sur le site ne remplace en aucun cas l'avis d'un professionnel de la santé. Si vous avez des questions concernant votre état de santé, appelez Info-Santé 8-1-1 ou consultez un professionnel de la santé.

Menu complémentaire