Rougeole

Description

La rougeole est une maladie grave et très contagieuse. Elle est causée par un virus qui voyage dans l’air par les gouttelettes venant du nez et de la gorge des personnes infectées.

La rougeole a déjà été répandue en Amérique du Nord. Elle est devenue plus rare à cause de l’efficacité des campagnes de vaccination. Encore aujourd’hui, toutefois, le Québec connaît parfois des éclosions de rougeole.

La rougeole demeure l'une des causes importantes de décès chez les jeunes enfants dans le monde. Il existe pourtant un vaccin sûr et efficace contre cette maladie.

Symptômes

Enfant présentant des symptômes de la rougeole.

Enfant présentant des symptômes de la rougeole. ©Lowell Georgia/BSIP

Les premiers symptômes de la rougeole sont les suivants :

  • forte fièvre;
  • écoulement nasal;
  • toux;
  • conjonctivite (yeux rouges);
  • malaise généralisé.

Par la suite, des rougeurs apparaissent au visage puis sur le corps.

Il peut s’écouler de 7 à 14 jours entre l’exposition au virus de la rougeole et le début des symptômes. C’est ce qu’on appelle la période d’incubation. Une personne commence à être contagieuse 4 jours avant l’apparition des rougeurs, et elle peut demeurer contagieuse jusqu’à 4 jours après leur apparition. La rougeole dure de 1 à 2 semaines.

La rougeole peut entraîner plusieurs complications.

Quand consulter

Si vous avez été en contact avec une personne atteinte de rougeole

Si vous avez été en contact avec une personne atteinte de rougeole, vous devez communiquer rapidement avec votre médecin ou votre CLSC. Il sera alors possible de vérifier si vous pouvez recevoir un vaccin ou une injection d’anticorps, c’est-à-dire un type de protéine, contre la rougeole.

  • L’injection d’anticorps permet d’obtenir une protection immédiate si elle est donnée dans les 7 jours qui suivent le contact avec une personne contagieuse. L’injection d’anticorps est recommandée pour :
    • les femmes enceintes qui n’ont jamais reçu le vaccin contre la rougeole ou qui n’ont jamais eu la rougeole;
    • les bébés de moins de 1 an;
    • les personnes dont le système immunitaire est affaibli.
  • Le vaccin s’adresse à toutes les autres personnes qui ont été en contact avec une personne atteinte de rougeole et qui est contagieuse. Il peut être efficace pour prévenir la rougeole s’il est donné dans les 72 heures suivant le contact.

Si vous présentez des symptômes

Si vous présentez des symptômes de la rougeole, vous devez consulter un médecin rapidement. Cependant, téléphonez d’abord à votre clinique médicale ou à votre établissement de santé pour informer le personnel de votre arrivée et de votre état de santé. Comme la rougeole est très contagieuse, ces personnes pourront vous donner des consignes sur les précautions à prendre avant de vous rendre. Ainsi, vous pourrez éviter de transmettre la maladie à vos proches ou à d’autres personnes lors de votre arrivée à la clinique.

Traitements

Il n’existe pas de traitement particulier contre la rougeole. La vaccination demeure le meilleur moyen de se protéger contre cette maladie.

Si vous avez la rougeole, vous devez rester à la maison et :

  • vous reposer au lit;
  • boire beaucoup de liquides;
  • prendre des médicaments contre la fièvre et les malaises.

Complications

Les complications possibles de la rougeole sont :

  • l’otite (de 5 à 9 % des cas);
  • la pneumonie (de 1 à 5 % des cas);
  • les convulsions (le corps se raidit et les muscles se contractent de façon saccadée et involontaire);
  • les dommages permanents au cerveau (1 cas sur 1 000);
  • la mort (1 cas sur 3 000).

Personnes qui ont plus de risques d’avoir des complications

Les complications sont plus fréquentes chez :

  • les personnes dont le système immunitaire est affaibli par un traitement contre une autre maladie ou par une maladie grave comme la leucémie;
  • les bébés de moins de 1 an.

Les femmes enceintes qui attrapent la rougeole peuvent être plus gravement atteintes. Elles ont aussi plus de risques de faire une fausse-couche ou d’accoucher prématurément.

Transmission

La rougeole est une maladie très contagieuse. Il est possible d’être infecté et d’attraper la maladie sans avoir été en contact direct avec une personne atteinte de la rougeole. Par exemple, il peut suffire de s’être trouvé dans la même pièce qu’une personne contagieuse, même durant très peu de temps.

Protection et prévention

Vaccination

La vaccination est le meilleur moyen de se protéger contre la rougeole.

Le vaccin contre la rougeole est un vaccin combiné, c’est-à-dire qu’il protège contre plusieurs maladies à la fois. La composition du vaccin varie selon l’âge de la personne.

Selon le calendrier de vaccination du Québec, les enfants devraient recevoir le vaccin à 12 mois et à 18 mois. Le vaccin permet ainsi de les protéger adéquatement au moment où ils risquent le plus d’attraper la rougeole. Il est donc essentiel que vous preniez un rendez-vous le plus près possible de la date où votre enfant aura 1 an. Évitez de reporter la vaccination contre la rougeole, même si votre enfant doit recevoir plusieurs vaccins en même temps lors de cette visite.

Toutes les personnes qui n’ont jamais reçu le vaccin contre la rougeole ou qui n’ont jamais eu cette maladie devraient aussi se faire vacciner.

Précautions pour les voyageurs

La rougeole existe dans plusieurs pays. Avant de partir en voyage, il est recommandé de faire vérifier votre carnet de vaccination et celui de vos enfants par un médecin ou une infirmière. Vous pouvez consulter une clinique santé-voyage, votre médecin ou votre CLSC ou appelez Info-Santé 811. Ainsi, vous saurez si vous êtes adéquatement protégés contre la rougeole.

Démarche pour se faire vacciner

Tout le monde peut se faire vacciner gratuitement contre la rougeole dans le cadre du Programme québécois d’immunisation.

Consultez la page du Programme québécois d’immunisation pour connaître la démarche pour vous faire vacciner.

Personnes à risque

Toute personne qui n’est pas protégée contre la rougeole ou qui n’a pas déjà eu la maladie peut l’attraper.

Particularités

La rougeole est une maladie à déclaration obligatoire.

Lorsqu’ils détectent un cas de rougeole, les membres du personnel des laboratoires et les professionnels de la santé doivent en informer les autorités de santé publique.

Mesures à prendre si un cas de rougeole survient dans une école

Si un cas de rougeole survient à l’école, et selon l’évolution de l’éclosion de la maladie dans l’établissement, une personne considérée comme non protégée contre la rougeole pourrait être retirée temporairement de l’école jusqu’à la fin de l’éclosion. Pendant l'éclosion, la personne retirée pourra retourner dans le milieu scolaire après avoir fourni une preuve de vaccination valide. Cette mesure vise à préserver la santé de la personne non protégée ainsi que celle des personnes de son entourage.

Dernière mise à jour : 26 octobre 2015, 09:16

Avis

Consultations publiques sur l'encadrement du cannabis au Québec Inscription auprès d'un médecin de famille Une simple piqûre peut nuire à votre santé! Vaccination Vaccination