Réactions allergiques causées par l'herbe à la puce

Description

Le contact de la peau avec la sève de l’herbe à la puce peut causer une douloureuse réaction allergique appelée « dermatite de contact » ou « dermatite à Rhus ».

La substance responsable de cette réaction allergique est l’urushiol, une substance contenue dans la sève de l’herbe à la puce. La sève est présente dans toutes les parties de la plante à l’exception du pollen.

On estime que 9 personnes sur 10 sont sensibles à la sève de l’herbe à la puce. Ces personnes réagissent même à de très faibles quantités d’urushiol.

Symptômes

Les symptômes d’une réaction allergique à l’herbe à la puce apparaissent habituellement de 24 à 48 heures après le contact avec la sève de la plante.

Le premier signe d’une réaction allergique à l’herbe à la puce est une forte démangeaison accompagnée de rougeurs à l’endroit du contact.

Par la suite, des lésions peuvent apparaître :

  • inflammation;
  • enflure;
  • cloques;
  • formation de croûtes lorsque les cloques éclatent et coulent.

La gravité de la réaction allergique dépend de :

  • la sensibilité de la personne;
  • la quantité de sève qui entre en contact avec sa peau;
  • la région de son corps qui est touchée.

Les réactions allergiques les plus graves touchent les régions du corps où la peau est mince, comme le visage et les parties génitales.

Les symptômes peuvent être plus intenses chez les personnes ayant déjà eu une importante réaction allergique à l’herbe à puce dans le passé.

Dans la plupart des cas, les symptômes durent de 7 à 10 jours. Lorsque les réactions sont plus graves, la guérison peut prendre jusqu’à 3 semaines.

Quand consulter

Consultez immédiatement un médecin si vous avez respiré de la fumée provenant de plants d'herbe à la puce brûlés. Respirer cette fumée peut causer une inflammation des poumons extrêmement douloureuse et des problèmes respiratoires graves qui peuvent entraîner la mort.

Si vous avez avalé de la sève d’herbe à la puce, consultez un médecin. La sève peut causer des dommages aux organes suivants :

  • le tube digestif;
  • les voies respiratoires;
  • les reins.

Consultez également un médecin si :

  • vous avez des lésions et qu’elles sont étendues;
  • vous avez des lésions à plusieurs endroits sur le corps;
  • vous avez des lésions dans des zones sensibles de votre corps comme le visage, les yeux et la région génitale;
  • vos symptômes durent plus de 3 semaines;
  • vous présentez des symptômes d’infection dans la région atteinte, malgré les traitements. Les symptômes d’infection sont les suivants :
    • augmentation de la douleur,
    • écoulement de pus,
    • rougeur,
    • augmentation de l’enflure 72 heures après le contact avec la sève.

Traitements

Si votre peau entre en contact avec la sève :

  • lavez la région exposée à l’eau froide le plus rapidement possible. Vous pouvez utiliser un savon doux;
  • assurez-vous de retirer tout débris de la plante qui pourrait s’être logé sous vos ongles;
  • évitez de frotter votre peau trop fort.

Pour soulager vos symptômes :

  • appliquez des compresses d’eau froide sur la région touchée pendant de 15 à 30 minutes, plusieurs fois par jour;
  • prenez un bain tiède avec du bicarbonate de soude et de la poudre d’avoine colloïdale. Informez-vous auprès de votre pharmacien;
  • évitez les bains et les douches à l’eau chaude. L’eau chaude peut faire augmenter la rougeur, les démangeaisons et l’enflure.

Si vous avez eu de la sève de l’herbe à la puce dans les yeux, rincez-les durant 15 minutes sous un jet doux d’eau tiède du robinet. Prenez soin de faire couler l’eau du robinet directement sur votre œil, à partir du coin interne (près du nez) vers le coin externe.

Consultez un professionnel de la santé si ces mesures ne suffisent pas à soulager vos symptômes.

Il est à noter que les antihistaminiques (médicaments employés dans le traitement des allergies) n’agissent pas directement sur la réaction allergique à l’herbe à la puce. Ces médicaments visent à diminuer ou à éliminer les effets de l'histamine, mais l’herbe à la puce n’entraîne pas la libération de cette substance.

Complications

Les principales complications pouvant se produire sont :

  • l’infection des lésions sur les zones de peau touchées;
  • des lésions à la muqueuse des poumons provoquées par l’inhalation de la fumée produite par les plants d'herbe à la puce brûlés. Ces lésions peuvent entraîner des problèmes respiratoires graves qui peuvent causer la mort.

Transmission

La sève de l’herbe à la puce peut facilement adhérer aux outils de jardinage, aux vêtements et aux poils des animaux.

L’urushiol présent dans la sève, qui est responsable des réactions allergiques, est de consistance huileuse et ne s’évapore pas. Il peut donc demeurer toxique pendant plusieurs mois. Veillez à prendre des précautions si vous touchez à des objets qui ont été contaminés ou à des plants d’herbe à la puce morts ou séchés.

Protection et prévention

Vous pouvez vous trouver exposé à l’herbe à la puce lors d’activités en plein air, par exemple au cours d’excursions en forêt. Durant ces activités :

  • demeurez en tout temps dans les sentiers;
  • portez des vêtements de protection tels que :
    • pantalons longs,
    • chemise à manches longues,
    • souliers fermés.

Pour plus d’information sur la façon d’identifier, de manipuler et d’éliminer l’herbe à la puce, consultez la page Reconnaître et éliminer l’herbe à la puce.

Facteurs de risque

Le contact avec la sève de l’herbe à la puce se produit souvent durant des activités de plein air.

Les animaux, en particulier les chiens, peuvent contaminer directement les personnes qui les touchent parce que la sève peut adhérer à leurs poils.

Dernière mise à jour : 08 septembre 2016, 13:16

Avis

Saines habitudes de vie Rendez-vous santé Québec Changeons notre regard sur l'itinérance Changeons notre regard sur l'itinérance GAMF