Gouvernement du Québec - Dirige vers l'accueil du Portail santé mieux-être
Portail santé mieux-être

Menu principal

Vous êtes ici:Accueil > Problèmes de santé et problèmes psychosociaux > Légionellose (maladie du légionnaire)

Légionellose (maladie du légionnaire)

Description

La légionellose est une maladie causée par une bactérie appelée Legionella. Il existe deux formes de légionellose : une forme bénigne et une forme plus grave.

La forme bénigne de la légionellose s’appelle la fièvre de Pontiac. Elle se caractérise par des symptômes qui ressemblent à ceux de la grippe. Elle se manifeste généralement de 1 à 2 jours après l’exposition à la bactérie. Elle prend habituellement de 2 à 5 jours pour guérir, sans nécessiter de traitement dans la plupart des cas.

La forme la plus grave de la légionellose s’appelle la maladie du légionnaire. Elle est peu fréquente au Québec. Elle se caractérise par une infection pulmonaire, la pneumonie. Elle se manifeste généralement de 2 à 10 jours après l’exposition à la bactérie. 

Symptômes

Les symptômes pouvant être associés à la maladie du légionnaire sont les suivants :

  • fièvre;
  • maux de tête;
  • fatigue;
  • toux sèche;
  • douleur musculaire;
  • douleur à l’abdomen;
  • perte d’appétit;
  • diarrhée;
  • nausées et vomissements;
  • douleur thoracique;
  • crachats avec des filets de sang;
  • difficulté à respirer;
  • changements dans l’état mental (délire, confusion, désorientation et hallucinations).

Complications

Les complications associées à la maladie du légionnaire sont :

  • la détresse respiratoire;
  • le choc septique, c’est-à-dire une diminution soudaine de la circulation sanguine causée par l’infection par la bactérie Legionella;
  • l’insuffisance rénale aiguë;
  • l’insuffisance de plusieurs organes.

La maladie du légionnaire peut causer la mort chez 10 à 15 % des cas. Ce pourcentage peut varier en fonction de plusieurs facteurs dont l’âge, l’état de santé des personnes ou le délai de traitement.

Traitements

La maladie se traite avec des antibiotiques, qui permettent la guérison dans la plupart des cas.

Transmission

La maladie du légionnaire s’attrape en respirant des microgouttelettes d’eau contaminées par la bactérie Legionella, qui sont en suspension dans l’air. La maladie ne se transmet pas d’une personne à une autre.

Sources d’infection

La bactérie Legionella se trouve dans :

  • des sources d’eau naturelles : lacs, rivières, ruisseaux;
  • des sources d’eau artificielles : tours de refroidissement à l’eau, spas, chauffe-eau;
  • le sol humide.

La bactérie se multiplie surtout à des températures variant entre 32 oC et 45 oC.

Les principales sources d’infection sont :

  • les systèmes de distribution d’eau chaude individuels ou collectifs, tels que les chauffe-eau et les douches;
  • les tours de refroidissement à l’eau;
  • les spas et les bains à remous, aussi appelés bains tourbillons ou jacuzzis;
  • les fontaines et les jeux décoratifs;
  • certains appareils et certaines pièces d’équipement utilisés dans les milieux de soins, comme les appareils de thérapie respiratoire ou les appareils utilisés pour les soins dentaires.

Prévention

Il n’existe ni vaccin ni traitement préventif pour protéger les personnes contre la légionellose. Toutefois, il est possible de diminuer les risques d’attraper la maladie en agissant sur les sources possibles d’infection.

Voici des recommandations pour aider à prévenir la légionellose :

  • À la maison :
    • Maintenez la température de votre chauffe-eau à 60 o C. À cette température, la bactérie Legionella ne peut pas se multiplier. Il est toutefois recommandé d’installer un dispositif anti-brûlure à la sortie des robinets de la douche et du bain pour abaisser la température de l’eau à 49 oC. Si votre chauffe-eau n’a pas fonctionné pendant plusieurs jours, faites couler de l’eau chaude pendant quelques minutes.
    • Limitez la durée de votre douche, afin de ne pas épuiser la réserve d'eau chaude de votre chauffe-eau. Cela pourrait augmenter le risque de contamination de l'eau par la bactérie Legionella.
    • Certains appareils dégagent des gouttelettes d’eau en suspension, comme les pommes de douche, les bains à remous, les spas et les humidificateurs. Assurez-vous de bien nettoyer et entretenir ces appareils en suivant les instructions du fabricant. Consultez un professionnel qualifié au besoin.

Personnes à risque

Certaines personnes ont plus de risques d’avoir la maladie du légionnaire :

  • les hommes, qui ont un risque environ 2 fois plus élevé que les femmes;
  • les personnes de plus de 50 ans;
  • les fumeurs;
  • les grands consommateurs d’alcool (plus de 10 consommations par semaine pour les femmes et plus de 15 consommations par semaine pour les hommes);
  • les personnes atteintes d’une maladie chronique comme l’insuffisance rénale chronique, une maladie respiratoire ou cardiaque chronique, le diabète ou le cancer;
  • les personnes qui reçoivent des traitements qui affaiblissent leur système immunitaire comme la chimiothérapie, la corticothérapie ou d’autres traitements immunosuppresseurs;
  • les personnes qui ont récemment subi une chirurgie.

Dernière mise à jour : 07 avril 2016, 13:42

L'information contenue sur le site ne remplace en aucun cas l'avis d'un professionnel de la santé. Si vous avez des questions concernant votre état de santé, appelez Info-Santé 8-1-1 ou consultez un professionnel de la santé.

Menu complémentaire