Hypothermie

Description

L’hypothermie est un des effets directs du froid sur la santé. Lorsqu’une personne est exposée au froid trop longtemps, son corps peut devenir incapable de garder une température adéquate pour bien fonctionner. Si sa température buccale descend en dessous de 35 °C, la personne est en hypothermie.

Lorsqu’il est en hypothermie, le corps humain ne peut plus fonctionner normalement. L’hypothermie peut entraîner des risques graves pour la santé et même la mort.

Le risque d’hypothermie varie selon la température ressentie, c’est-à-dire selon le refroidissement éolien. Les météorologues utilisent le terme « refroidissement éolien » pour indiquer la température ressentie par la peau exposée au froid. En général, la température ressentie est plus froide que la température réelle.

Refroidissement éolien Risque d’hypothermie

-10 à -47

Risque faible à modéré

Si vous restez à l’extérieur pendant de longues périodes sans protection adéquate

-48 à -54

Risque sérieux

Si vous restez à l’extérieur pendant de longues périodes sans protection adéquate

-55 et moins

Risque élevé

Danger

Symptômes

L’intensité de l’hypothermie dépend de la température du corps. L’hypothermie peut être légère, modérée ou grave. Les symptômes diffèrent selon la gravité de l’hypothermie. 

Gravité de l’hypothermie Symptômes

Avant d’être en hypothermie

  • Température buccale un peu plus élevée que 35 °C
  • Inconfort

Hypothermie légère

  • Température buccale entre 32,2 et 35 °C
  • Frissons
  • Extrémités froides (oreilles, nez, joues, doigts et orteils)
  • Engourdissement des extrémités (doigts, orteils), au point de provoquer des maladresses

Hypothermie modérée

  • Température buccale entre 28 et 32,2 °C
  • Manque de coordination
  • Difficulté à parler
  • Confusion
  • Comportement inhabituel ou anormal
  • Jugement affaibli
  • Respiration et pouls rapides

Hypothermie grave

  • Température buccale plus basse que 28 °C
  • Arrêt des frissons
  • Regard vide
  • Perte de conscience
  • Respiration ralentie
  • Arrêt respiratoire
  • Arrêt cardiaque
  • Décès

Que faire si vous avez des symptômes

Hypothermie légère ou modérée

Si vous avez des symptômes d’hypothermie légère ou modérée, communiquez avec Info-Santé 811.

En attendant les indications d’Info-Santé :

  • Mettez-vous à l’abri du froid, sans faire de mouvements brusques.
  • Enlevez délicatement les vêtements qui sont humides ou mouillés.
  • Couvrez-vous avec des couvertures et réchauffez-vous progressivement en commençant par la tête, le cou, le tronc et la région des aines (haut des cuisses).
  • Si vous avez des bouillottes ou des couvertures chauffantes, placez-les sous vos aisselles, sur la région des aines et sur votre ventre. Veillez à ne pas vous brûler.
  • Si possible, buvez de petites gorgées d’une boisson chaude et sucrée, mais sans alcool.
  • Ne massez pas votre peau.
  • Ne fumez pas et ne buvez pas de boissons alcoolisées pour vous réchauffer. Au contraire, cela peut faire descendre encore plus la température de votre corps.

Hypothermie grave

L’hypothermie grave nécessite l’intervention rapide d’un médecin. Amenez immédiatement à l’urgence toute personne qui présente des symptômes d’hypothermie grave ou composez le 9-1-1 sans tarder. En attendant les secours, vous pouvez prendre les mesures suivantes pour venir en aide à la personne :

  • Mettez la personne à l’abri du froid, sans faire de mouvements brusques.
  • Enlevez délicatement ses vêtements qui sont humides ou mouillés.
  • Couvrez-la avec des couvertures.
  • N’utilisez pas de couvertures chauffantes, de bouillottes ou de chaleur directe pour réchauffer la personne.
  • Ne massez pas sa peau.
  • Si la personne est consciente, donnez-lui de petites gorgées d’une boisson chaude et sucrée, mais sans alcool.
  • Ne laissez pas la personne fumer ou boire des boissons alcoolisées, car cela ne la réchauffera pas. Au contraire, cela pourrait faire descendre encore plus la température de son corps.

Traitements

Il est toujours nécessaire de consulter un médecin ou un autre professionnel de la santé pour traiter une hypothermie, qu’elle soit légère, modérée ou grave.

Complications

Une hypothermie grave peut entraîner la mort.

Protection et prévention

Vous pouvez prendre certaines précautions pour prévenir les effets du froid. Vous trouverez les conseils pour assurer votre bien-être et celui de vos proches en période de froid extrême dans la page Prévenir les effets du froid.

Personnes à risque

Certaines personnes ont plus de risques de souffrir des effets du froid extrême :

  • les nouveau-nés et les nourrissons;
  • les personnes âgées de 65 ans et plus;
  • les personnes à mobilité réduite;
  • les personnes en perte d’autonomie;
  • les personnes souffrant de certaines maladies chroniques, comme :
    • l’insuffisance cardiaque ou respiratoire,
    • l’asthme,
    • le diabète,
    • la malnutrition,
    • certains troubles neurologiques;
  • les personnes atteintes d’une maladie mentale;
  • les personnes qui vivent en situation d’itinérance ou sans abri;
  • les personnes qui travaillent à l’extérieur.

Certains médicaments rendent les personnes plus sensibles au froid. Les personnes qui prennent des médicaments pour traiter une maladie chronique ou certaines autres maladies devraient s’informer à ce sujet auprès d’un un professionnel de la santé.

Est-ce que l'information de cette page vous a été utile?


  

Dernière mise à jour : 08 novembre 2017, 11:44

Avis

Dépendances Restez loin de la grippe Inscription auprès d'un médecin de famille Qu'est-ce que le cannabis ?