Engelures

Description

L’engelure est un des effets directs du froid sur la santé. C’est un problème sérieux qui résulte du gel de la peau exposée au froid. Les engelures se caractérisent par une peau plus pâle que d’habitude et d’apparence cireuse. Les oreilles, le nez, les joues, les doigts et les orteils sont les parties du corps le plus souvent affectées par les engelures.

Vous pouvez avoir des engelures si vous restez trop longtemps à l’extérieur par temps froid sans avoir bien protégé votre peau.

Le risque d’engelure varie selon la température ressentie, c’est-à-dire selon le refroidissement éolien. Les météorologues utilisent le terme « refroidissement éolien » pour indiquer la température ressentie par la peau exposée au froid. En général, la température ressentie est plus froide que la température réelle.

Refroidissement éolien Risque d’engelure

0 à -9 

Faible

Le refroidissement éolien cause un peu d’inconfort

-10 à -27

Faible

Inconfort

-28 à -39

Accru

La peau exposée au froid peut geler en 10 à 30 minutes
(ou plus rapidement, si les vents sont forts)

-40 à -47

Élevé

La peau exposée au froid peut geler en 5 à 10 minutes 
(ou plus rapidement, si les vents sont forts)

-48 à -54

Élevé

La peau exposée au froid peut geler en 2 à 5 minutes 
(ou plus rapidement, si les vents sont forts)

-55 et moins

Élevé

La peau exposée au froid peut geler en moins de 2 minutes

Symptômes

Les engelures touchent la peau des extrémités (oreilles, nez, joues, doigts et orteils) et d’autres surfaces de la peau exposées directement au froid. Elles peuvent être plus ou moins graves. Les symptômes des engelures superficielles, qui affectent la peau en surface seulement, sont différents de ceux des engelures profondes.

Type d’engelures Symptômes

Engelure superficielle

  • La peau devient insensible et picote
  • La peau rougit, puis devient blanche
  • La peau présente de petits gonflements (cloques)

Engelure profonde

  • La peau devient froide, blanche ou cireuse

Que faire si vous avez des symptômes

Si vous avez des symptômes d’engelure, communiquez avec Info-Santé 811.

En attendant les indications d’Info-Santé :

  • Mettez-vous à l’abri du froid.
  • Enlevez les vêtements qui sont humides ou mouillés.
  • Réchauffez-vous en vous enveloppant dans des couvertures ou par un contact peau à peau avec une autre personne.
  • Appliquez de l’eau tiède sur la zone touchée par l’engelure. Évitez de frotter votre peau.
  • Lorsque la zone touchée par l’engelure se réchauffera, vous aurez peut-être de la douleur ou une sensation de brûlure. Si vous n’avez pas de plaie ouverte, vous pouvez calmer ces sensations en appliquant une crème protectrice pour la peau, comme un gel d’aloès.
  • Ne fumez pas et ne buvez pas de boissons alcoolisées pour vous réchauffer. Au contraire, cela peut faire descendre encore plus la température de votre corps.

Traitements

Il peut être nécessaire de consulter un médecin ou un autre professionnel de la santé pour traiter une engelure, particulièrement si c’est une engelure profonde. 

Complications

Les engelures doivent être traitées rapidement et adéquatement. Si une engelure n’est pas traitée, la zone touchée peut demeurer sensible au froid pendant plusieurs années. Dans les cas les plus graves, une engelure profonde peut même conduire à l’amputation.

Protection et prévention

Vous pouvez prendre certaines précautions pour prévenir les effets du froid. Vous trouverez les conseils pour assurer votre bien-être et celui de vos proches en période de froid extrême dans la page Prévenir les effets du froid.

Personnes à risque

Certaines personnes ont plus de risques de souffrir des effets du froid extrême :

  • les nouveau-nés et les nourrissons;
  • les personnes âgées de 65 ans et plus;
  • les personnes à mobilité réduite;
  • les personnes en perte d’autonomie;
  • les personnes souffrant de certaines maladies chroniques, comme :
    • l’insuffisance cardiaque ou respiratoire,
    • l’asthme,
    • le diabète,
    • la malnutrition,
    • certains troubles neurologiques;
  • les personnes atteintes d’une maladie mentale;
  • les personnes qui vivent en situation d’itinérance ou sans abri;
  • les personnes qui travaillent à l’extérieur.

Certains médicaments rendent les personnes plus sensibles au froid. Les personnes qui prennent des médicaments pour traiter une maladie chronique ou certaines autres maladies devraient s’informer à ce sujet auprès d’un un professionnel de la santé.

Dernière mise à jour : 23 février 2016, 13:14

Avis

Saines habitudes de vie Rendez-vous santé Québec Changeons notre regard sur l'itinérance Changeons notre regard sur l'itinérance GAMF