Effets du froid sur la santé

Description

Au Canada, le froid est responsable d’un nombre important de problèmes de santé et de décès. Le froid peut avoir des effets directs et indirects sur la santé. Les principaux effets directs du froid sont les engelures et l’hypothermie. Le froid peut aussi affecter la santé de façon indirecte, par exemple en aggravant certaines maladies. L’intoxication au monoxyde de carbone est aussi un effet indirect du froid sur la santé. 

Aggravation de maladies préexistantes

Le froid peut aggraver l’état de santé des personnes qui ont certaines maladies respiratoires, comme l’asthme, la bronchite chronique ou l’emphysème.

L’état de santé des personnes atteintes de maladies cardiovasculaires peut aussi empirer à cause du froid. Les personnes souffrant d’angine ou celles ayant déjà subi un infarctus ou un accident vasculaire cérébral (AVC) peuvent ainsi voir leurs symptômes s’aggraver à cause du froid.

Intoxication au monoxyde de carbone

Par temps froid, certaines personnes utilisent des appareils de chauffage d’appoint à la maison pour se réchauffer. Aussi, lors des pannes d’électricité, les gens se servent souvent d’appareils qui brûlent un combustible comme le propane, le bois ou le mazout. Ces appareils sont parfois utilisés à l’intérieur de la maison ou dans des espaces fermés (garage, remise, atelier, etc.). Ces appareils peuvent dégager du monoxyde de carbone s’ils ne sont pas conçus pour fonctionner à l’intérieur ou s’ils ne sont pas en bon état. 

Le monoxyde de carbone est un gaz invisible et inodore qui peut causer des intoxications pouvant être mortelles. Pour en savoir plus, consultez la page Intoxication au monoxyde de carbone.

Protection et prévention

Vous pouvez prendre certaines précautions pour prévenir les effets du froid. Vous trouverez les conseils pour assurer votre bien-être et celui de vos proches en période de froid extrême dans la page Prévenir les effets du froid.

Personnes à risque

Certaines personnes ont plus de risques de souffrir des effets du froid extrême :

  • les nouveau-nés et les nourrissons;
  • les personnes âgées de 65 ans et plus;
  • les personnes à mobilité réduite;
  • les personnes en perte d’autonomie;
  • les personnes souffrant de certaines maladies chroniques, comme :
    • l’insuffisance cardiaque ou respiratoire,
    • l’asthme,
    • le diabète,
    • la malnutrition,
    • certains troubles neurologiques;
  • les personnes atteintes d’une maladie mentale;
  • les personnes qui vivent en situation d’itinérance ou sans abri;
  • les personnes qui travaillent à l’extérieur.

Certains médicaments rendent les personnes plus sensibles au froid. Les personnes qui prennent des médicaments pour traiter une maladie chronique ou certaines autres maladies devraient s’informer à ce sujet auprès d’un un professionnel de la santé.

Dernière mise à jour : 23 février 2016, 13:12

Avis

Une simple piqûre peut nuire à votre santé! Inscription auprès d'un médecin de famille Profitez de l'été! Saines habitudes de vie Saines habitudes de vie