Gouvernement du Québec - Dirige vers l'accueil du Portail santé mieux-être
Portail santé mieux-être

Menu principal

Vous êtes ici:Accueil > Problèmes de santé et problèmes psychosociaux > Effets de la chaleur accablante et extrême sur la santé

Effets de la chaleur accablante et extrême sur la santé

Symptômes nécessitant la surveillance de l'évolution de l'état de santé

Chez les adultes

Il est important de surveiller toute dégradation de l’état de santé chez un adulte qui présente les symptômes suivants :

  • maux de tête;
  • crampes musculaires;
  • enflure des mains, des pieds et des chevilles;
  • apparition de petits boutons rouges sur la peau, appelés « boutons de chaleur »;
  • fatigue inhabituelle ou épuisement;
  • malaise généralisé;
  • signes de déshydratation :
    • forte soif,
    • diminution du besoin d’uriner,
    • urine foncée,
    • peau sèche,
    • pouls et respiration rapides.

Si vous avez des questions sur votre état de santé, appelez Info-Santé 8-1-1 ou consultez un professionnel de la santé, par exemple un pharmacien.

Quand consulter

D’autres symptômes nécessitent toutefois l’intervention rapide d’un médecin, c’est-à-dire dans un délai de moins de 2 heures. Il faut se rendre immédiatement à l’urgence ou composer le 9-1-1 lorsqu’un adulte présente un ou plusieurs des symptômes suivants :

  • difficulté à respirer;
  • convulsions (raideur du corps et contractions saccadées et involontaires des muscles);
  • signes de dégradation de l’état de conscience :
    • confusion,
    • comportement inhabituel,
    • agitation,
    • hallucinations,
    • absence de réaction aux stimulations;
  • perte de conscience;
  • signes d’un coup de chaleur :
    • température de plus de 39,5 ºC (103,1 ºF) au thermomètre buccal ou de plus de 40 ºC (104 ºF) au thermomètre rectal,
    • peau sèche, rouge et chaude ou pâle et froide,
    • étourdissements ou vertiges,
    • paroles confuses et illogiques,
    • comportement agressif ou bizarre,
    • malaise généralisé.

Le coup de chaleur est l’effet le plus grave de la chaleur accablante et extrême. Il peut survenir subitement et entraîner la mort à très court terme s’il n’est pas traité.

Chez les bébés ou les enfants

Certains symptômes peuvent indiquer la présence de complications liées à la chaleur accablante ou extrême :

  • peau, lèvres ou bouche sèches;
  • couleur anormale de la peau, qui devient pâle ou rouge;
  • maux de tête;
  • yeux creux et cernés;
  • urine foncée et en moins grande quantité;
  • vomissements, diarrhée;
  • agitation inhabituelle, irritabilité ou confusion;
  • difficulté à respirer;
  • somnolence, sommeil prolongé et difficulté à se réveiller;
  • température corporelle de plus de 38,5 ºC (101,3 ºF) au thermomètre rectal ou de plus de 37,5 ºC (99,5 ºF) au thermomètre buccal. (Note : il n’est pas recommandé de prendre la température par voie buccale chez les nouveau-nés, les bébés et les enfants de moins de 5 ans.)

Quand consulter

La détérioration de l’état de santé d’un enfant, surtout en bas âge, peut être rapide et difficile à percevoir. Lorsque le bébé ou l’enfant présente des symptômes, une consultation médicale est généralement nécessaire. Dans le doute, vous pouvez appeler Info-Santé 8-1-1. En cas d’urgence, composez le 9-1-1.

Protection et prévention

Vous pouvez prendre certaines précautions pour prévenir les effets de la chaleur accablante et extrême, par exemple vous hydrater suffisamment et vous rafraîchir souvent. Vous trouverez d’autres conseils pour assurer votre bien-être et celui de vos proches en période de chaleur à la page Prévenir les effets de la chaleur accablante ou extrême.

Facteurs de risque

Il y a plus de risques de ressentir des malaises dus à la chaleur accablante ou extrême :

  • lorsque le taux d’humidité est élevé;
  • lorsque le vent est faible ou absent;
  • lorsqu’une période de chaleur accablante ou extrême se produit alors que le corps n’est pas habitué à la chaleur, par exemple tôt dans la saison ou subitement après une période de temps frais;
  • dans les villes, où la température est généralement plus élevée qu’à la campagne.

Personnes à risque

Certaines personnes ont plus de risques de présenter des complications si elles sont exposées à la chaleur accablante ou extrême :

  • les bébés et les enfants de moins de 5 ans;
  • les personnes âgées;
  • les personnes en perte d’autonomie ou qui vivent seules;
  • les personnes qui souffrent de maladies chroniques ou de problèmes graves de santé mentale;
  • les personnes qui ont des problèmes de consommation d’alcool ou de drogues;
  • les personnes qui exercent un métier exigeant physiquement ou qui travaillent au soleil ou à l’extérieur, comme les travailleurs de la construction;
  • les personnes qui travaillent dans des milieux où les procédés de travail dégagent de la chaleur, comme les fonderies ou les boulangeries;
  • les personnes qui font de l’exercice intense à l’extérieur par temps chaud, ou à l’intérieur dans des lieux non climatisés ou mal ventilés;
  • les personnes qui n’ont pas accès à des endroits frais ou climatisés.

Dernière mise à jour : 07 juillet 2015, 10:15

L'information contenue sur le site ne remplace en aucun cas l'avis d'un professionnel de la santé. Si vous avez des questions concernant votre état de santé, appelez Info-Santé 8-1-1 ou consultez un professionnel de la santé.

Menu complémentaire