Carie dentaire

Description

La carie dentaire est une maladie infectieuse. Elle se développe lentement et détruit progressivement les tissus durs de la dent.

La carie dentaire est la maladie la plus courante dans le monde. Elle affecte la grande majorité de la population, les enfants comme les adultes. Selon l’Organisation mondiale de la santé, de 60 à 90 % des enfants scolarisés dans le monde et près de 100 % des adultes ont des caries. La carie peut se manifester très tôt : les enfants peuvent avoir des caries dès l’apparition de leur première dent.

Une bonne hygiène buccodentaire et la consommation d’aliments faibles en sucre et en acidité contribuent à prévenir la carie dentaire.

Formation

La carie est causée par les sucres présents dans les aliments et l’action des bactéries qui se trouvent dans la bouche. Ces bactéries se concentrent dans la plaque dentaire, une substance blanchâtre qui contient aussi de la salive et des particules d’aliments. La plaque dentaire se dépose à la surface des dents et elle est éliminée par le brossage des dents. Lorsque la plaque dentaire reste sur les dents, les bactéries qu’elle contient transforment les sucres des aliments en acides. Ceux-ci attaquent la dent en formant un trou à sa surface : c’est la carie dentaire. Si la carie n'est pas traitée, le trou s'agrandit et la carie devient plus profonde.

Évolution

La carie se forme d’abord sur la couche extérieure de la dent, l’émail. Elle pénètre ensuite dans la dentine, située sous l’émail.

Si la carie n’est pas traitée, elle finit par atteindre la pulpe, située au centre de la dent, où se trouvent les nerfs et les vaisseaux sanguins. La carie peut faire mourir la pulpe et ainsi laisser un espace vide à l'intérieur de la dent. Les bactéries de la bouche peuvent alors pénétrer dans cet espace et causer une infection.

Le développement de la carie se fait en 4 stades :

  1. Stade 1 - La carie se limite à l'émail = aucune douleur.Stade 1 - La carie se limite à l'émail : aucune douleur
  2. Stade 2 - La carie atteint la dentine = dent sensible au chaud et au froidStade 2 - La carie atteint la dentine : dent sensible au chaud et au froid
  3. Stade 3 - La carie atteint la pulpe dentaire = rage de dents.Stade 3 - La carie atteint la pulpe dentaire : rage de dents
  4. Stade 4 - La pulpe dentaire est infectée = abcès dentaireStade 4 - La pulpe dentaire est infectée : abcès dentaire

Symptômes

Les symptômes de la carie varient selon son stade d’évolution.

Stade 1 – La carie se limite à l’émail : aucune douleur

La personne ne ressent généralement aucune douleur et n’a aucun symptôme.

Stade 2 – La carie atteint la dentine : dent sensible au chaud et au froid

La personne ressent une douleur soudaine au contact d’aliments chauds ou froids. La douleur est habituellement de courte durée. Certaines personnes peuvent aussi ne pas ressentir de douleur.

Stade 3 – La carie atteint la pulpe dentaire : rage de dents

La personne ressent généralement une douleur soudaine, vive et continuelle. 

Stade 4 – La pulpe dentaire est infectée : abcès dentaire (douleur intense accompagnée d’élancements)

En plus de la douleur intense, les symptômes suivants peuvent apparaître :

  • rougeur de la gencive;
  • enflure de la gencive ou de la joue;
  • douleur lors de la mastication;
  • maux de tête;
  • fièvre.

Consulter un dentiste

Si vous avez certains symptômes de la carie, vous devez consulter un dentiste.

Vous pouvez trouver un dentiste en consultant le site de l’Ordre des dentistes du Québec Ce lien ouvre une nouvelle fenêtre..

Traitements

Quand une dent est cariée, le dentiste enlève la partie affectée par la carie. Il remplace ensuite la partie manquante de la dent par un autre matériau. Les 2 matériaux les plus fréquemment employés pour traiter les dents cariées sont l’amalgame dentaire et le composite.

Amalgame dentaire

L’amalgame est de couleur grise. C’est le matériau idéal pour traiter les dents situées au fond de la bouche, car il est étanche, durable et résistant à l’usure.

Composite

Le composite est offert en plusieurs couleurs différentes; le dentiste peut donc choisir celle qui ressemble le plus à la couleur naturelle des dents. Le composite peut être utilisé pour le traitement esthétique des dents situées à l’avant ou au fond de la bouche.

Selon l’emplacement et la profondeur de la carie, ainsi que les coûts associés au traitement de la dent, votre dentiste peut vous proposer d’autres traitements.

Traitements couverts par la Régie de l’assurance maladie du Québec

Certains traitements dentaires sont offerts gratuitement :

  • aux enfants de moins de 10 ans;
  • aux prestataires d’une aide financière de dernier recours et aux personnes qui sont à leur charge.

Ces services sont offerts en clinique dentaire ou dans certains milieux hospitaliers. À l’hôpital, certains services de chirurgie buccale sont aussi accessibles à l’ensemble de la population en cas de traumatisme ou de maladie. Pour en bénéficier, les personnes doivent présenter leur carte d’assurance maladie. Consultez le site de la Régie de l’assurance maladie du Québec Ce lien ouvre une nouvelle fenêtre. pour plus de détails.

Complications

La carie dentaire peut avoir des conséquences sérieuses sur les dents et la santé en général.

Elle peut causer :

  • des douleurs soudaines et continuelles, parfois violentes, aux dents et à la mâchoire;
  • des abcès, parfois accompagnés de fièvre et d’une enflure du visage;
  • une mauvaise haleine;
  • la perte de la dent cariée;
  • des difficultés à mastiquer les aliments;
  • des difficultés de prononciation.

La carie dentaire peut aussi affecter l’apparence, l’estime de soi et le bien-être d’une personne. De plus, les caries non traitées peuvent entraîner des soins coûteux, notamment lorsqu’il faut enlever et remplacer des dents devenues impossibles à conserver.

Chez l’enfant

La douleur causée par la carie peut entraîner différentes complications chez l’enfant :

  • une difficulté à s’alimenter, qui peut entraîner un retard de croissance;
  • des problèmes de sommeil;
  • des problèmes de concentration;
  • de l’anxiété, une tendance à se mettre en colère facilement, de la fatigue. L'enfant peut aussi avoir l’air déprimé.

L’infection causée par la carie dentaire peut nécessiter l’extraction d’une ou de plusieurs dents. Cela peut avoir des conséquences sur la prononciation, l’apparence, l’estime de soi et le bien-être en général de l’enfant, en plus d’être la cause d’absentéisme scolaire.

Dans certains cas plus complexes, les caries dentaires doivent être traitées sous anesthésie générale à l’hôpital.

Transmission

Les bactéries responsables de la carie dentaire peuvent se transmettre :

  • d’un adulte à un bébé;
  • entre 2 enfants en bas âge.

À la naissance, la bouche du bébé ne contient pas de bactéries responsables de la carie dentaire. Ces bactéries peuvent toutefois pénétrer dans sa bouche quand il y porte des objets ou des aliments contaminés par la salive d’une autre personne.

Les adultes peuvent prendre certaines précautions pour éviter la transmission de ces bactéries. Ils doivent ainsi éviter :

  • d’embrasser le bébé sur la bouche;
  • d’utiliser la même cuillère pour goûter la nourriture du bébé et le faire manger;
  • de mettre la suce du bébé dans leur propre bouche pour la nettoyer.

Protection et prévention

La carie dentaire est une maladie qui peut être évitée. Voici les meilleurs moyens de la prévenir :

  • Ayez une bonne hygiène buccodentaire et utilisez des produits fluorés.
    • Brossez-vous les dents au moins 2 fois par jour et passez la soie dentaire entre vos dents chaque soir.
    • Utilisez des produits fluorés tels que le dentifrice et le rince-bouche. Si l’eau de votre municipalité est fluorée, choisissez de boire cette eau. Les fluorures préviennent la carie dentaire en renforçant l’émail des dents.
  • Adoptez de saines habitudes alimentaires.
    • Limitez la quantité de sucres dans votre alimentation et diminuez la fréquence à laquelle vous consommez des aliments sucrés.
    • Évitez de consommer des boissons et aliments sucrés ou acides entre vos repas ou comme collation (exemples : biscuits sucrés, boissons gazeuses, boissons énergisantes, etc.).
  • Examinez régulièrement l’intérieur de votre bouche et de celle de vos enfants.
    • En regardant dans votre bouche, vous pouvez vérifier l’état de vos dents et détecter les caries avant que les symptômes apparaissent. Une carie a l’apparence d’un petit trou coloré.
    • Il est aussi recommandé d’examiner régulièrement l’intérieur de la bouche de votre enfant pour vérifier s’il a des caries. Chez les jeunes enfants, les caries peuvent être plus difficiles à détecter. Elles se présentent souvent sous forme de taches ou de lignes blanches situées le long de la gencive. À un stade avancé, la carie devient visible et forme alors un trou de couleur brune ou noire.
  • Faites-vous examiner les dents par un dentiste au moins une fois par année.
    Amenez les enfants chez le dentiste pour la première fois vers l’âge de 1 an.
    • Demandez au dentiste de vous renseigner sur l’application de fluorure sur les dents, sur les suppléments fluorés et sur la pose de scellant dentaire.

Pour plus d’information, consultez la page Prévenir la carie dentaire.

Facteurs de risque

Les principaux facteurs de risque de la carie dentaire sont :

  • Avoir une mauvaise hygiène buccodentaire :
    • ne pas se brosser les dents régulièrement;
    • ne pas utiliser de produits fluorés, comme le dentifrice et le rince-bouche, et ne pas boire d’eau fluorée lorsque c’est possible.
  • Avoir une alimentation riche en sucres et consommer souvent des boissons et aliments sucrés.
    • Consommer souvent des boissons ou des aliments sucrés ou acides. Cela augmente la durée du contact du sucre avec les dents et l’acidité dans la bouche, ce qui favorise le développement de caries graves.
    • Consommer plusieurs petites portions de sucreries ou de boissons sucrées réparties durant la journée. Cela est plus dommageable pour les dents que de consommer la même quantité en une seule fois.
    • Manger des sucreries entre les repas ou comme collation. Cela est plus dommageable pour les dents que de les manger lors d’un repas. La production de salive, qui est plus grande pendant un repas, permet de protéger les dents contre la carie.
    • Manger des sucreries le soir, sans se brosser les dents avant d’aller dormir. Cela augmente le risque de carie, car la production de salive est diminuée la nuit et les dents sont alors moins protégées.
    • Donner à un enfant :
      • une boisson sucrée dans un biberon ou un gobelet à bec verseur. Ces types de contenants favorisent le contact fréquent et prolongé des dents avec le liquide sucré. Le risque que des caries se développent rapidement est donc plus élevé.
      • un biberon de lait pour l’endormir. Comme la production de salive diminue pendant le sommeil, les dents sont donc moins protégées contre les sucres contenus dans le lait.
      • une collation sucrée ou de consistance collante. Ce type d’aliments peut rester coincé entre les dents alors qu’elles sont déjà moins protégées par la salive, qui est moins abondante entre les repas. Le risque de caries est alors plus élevé.
  • Pour un parent, négliger de faire traiter ses caries.
    • Les parents peuvent augmenter le risque que leur bébé ait des caries en portant ses ustensiles, sa nourriture ou sa suce à leur bouche. Ils peuvent ainsi lui transmettre les bactéries qui causent la carie. Plus un enfant est contaminé jeune, plus son risque d’avoir des caries est élevé. Chez les bébés, le risque de carie est le plus élevé si les parents ont des caries non traitées.
  • Souffrir de sécheresse de la bouche.
    La sécheresse de la bouche peut augmenter le risque de carie. Elle peut être causée par :
    • le syndrome de Sjögren, une maladie chronique caractérisée par une insuffisance des glandes qui produisent la salive et les larmes;
    • les traitements de radiothérapie à la tête et au cou;
    • la prise de certains médicaments.
  • Être en perte d’autonomie.
    • Une perte d’autonomie physique, causée par exemple par l’arthrite ou la maladie de Parkinson, peut entraîner de la difficulté à bien tenir et à utiliser adéquatement une brosse à dents.
    • Une perte d’autonomie cognitive, causée par exemple par la maladie d’Alzheimer, peut empêcher une personne d’assurer seule son hygiène buccodentaire.

Dernière mise à jour : 08 novembre 2016, 10:45

Ces contenus pourraient vous intéresser

Saines habitudes de vie Dépistage du cancer colorectal Dépistage du cancer colorectal Changeons notre regard sur l'itinérance Changeons notre regard sur l'itinérance GAMF