Relance de patients : Risque de contamination d'appareils utilisés pour des opérations à coeur ouvert

Contexte

Plusieurs hôpitaux à travers le monde ont été informés du risque de la présence d’une bactérie dans des appareils utilisés lors d’opérations à cœur ouvert nécessitant une circulation du sang à l’extérieur du corps.

Les appareils touchés auraient été contaminés par la bactérie Mycobacterium chimaera lors de leur fabrication en Allemagne.

Au Québec, les établissements qui effectuent des chirurgies cardiaques ont mis en place plusieurs mesures afin d’assurer la sécurité de leurs patients. Parmi ces mesures, une relance touchant uniquement les patients opérés à cœur ouvert depuis les 5 dernières années a été effectuée. Si vous êtes touché par cette situation, vous avez reçu ou recevrez prochainement une lettre du centre hospitalier où vous avez été opéré.

Établissements qui effectuent des chirurgies cardiaques

  • Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM)
    • Hôtel-Dieu
    • Hôpital Notre-Dame
  • Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine (HSJ) 
  • Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CHUS)
  • Centre universitaire de santé McGill (CUSM)
    • Hôpital général de Montréal
    • Hôpital Royal Victoria
    • Hôpital de Montréal pour enfants
  • CHU de Québec - Université Laval
    • Centre hospitalier de l'Université Laval (CHUL)
  • Hôpital de Chicoutimi
  • Hôpital général juif (HGJ)
  • Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal (HSC)
  • Institut de cardiologie de Montréal (ICM)
  • Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec (IUCPQ)

Patients concernés

Si vous avez subi une opération à cœur ouvert, mais que vous n’avez pas reçu de lettre, vérifiez si vous faites partie des patients concernés.

Quand consulter

Si vous ne présentez pas de symptôme, la bactérie n’est pas détectable.

Toutefois, si vous répondez aux 2 critères suivants :

  • vous avez subi une opération à cœur ouvert dans l’un des établissements mentionnés;
  • vous présentez ces symptômes pendant plus d’une semaine :
    • fièvre,
    • perte de poids inexpliquée,
    • douleurs musculaires et articulaires,
    • sueurs nocturnes,
    • fatigue inexpliquée,

vérifiez si vous faites partie des patients concernés. Si c'est le cas, communiquez avec l'établissement où vous avez subi une opération à cœur ouvert.

Si vous avez subi une opération à cœur ouvert et que vous avez des questions ou des préoccupations à l’égard de votre santé et du risque d’infection à la bactérie Mycobacterium chimaera, communiquez avec Info-Santé 8-1-1.

Transmission

Le risque d’infection par la bactérie Mycobacterium chimaera est très faible. Cette infection évolue lentement et n’est pas contagieuse. Elle doit être diagnostiquée par une analyse en laboratoire (microbiologie) à la suite de l’apparition de symptômes.

Traitements

Un traitement antibiotique, prescrit pour plusieurs semaines, permet de guérir l’infection.

Lien d'intérêt

Sélectionnez l'établissement où vous avez subi une opération à cœur ouvert :

Dernière mise à jour : 02 novembre 2016, 15:02

Saines habitudes de vie Dépistage du cancer colorectal Dépistage du cancer colorectal Changeons notre regard sur l'itinérance Changeons notre regard sur l'itinérance GAMF