Vaccin contre la poliomyélite

Description

La vaccination est le meilleur moyen de protection contre la poliomyélite et ses complications.

Le vaccin contre la poliomyélite est administré aux enfants à partir de l’âge de 2 mois. Il est habituellement combiné avec les vaccins contre la diphtérie, la coqueluche, le tétanos, l’hépatite B et les infections graves à Hæmophilus influenzæ de type b. Ce vaccin est aussi administré aux voyageurs, quel que soit leur âge, lorsqu’ils se rendent dans des pays où ils risquent d’être exposés à la poliomyélite.

Symptômes

Des symptômes peuvent être causés par le vaccin, par exemple une rougeur à l’endroit où l’injection a été faite. D’autres problèmes peuvent arriver par hasard et n’ont aucun lien avec le vaccin, par exemple un rhume, une gastro ou un mal de tête.

Le vaccin contre la poliomyélite est sécuritaire. Dans la majorité des cas, il ne provoque aucune réaction.

Nature et fréquence des réactions possibles au vaccin

Fréquence Réactions possibles au vaccin

Très souvent
(moins de 50 % des gens)

  • Douleur à l'endroit où l'injection a été faite
  • Fièvre chez les enfants

Souvent
(moins de 10 % des gens)

  • Rougeur à l'endroit où l'injection a été faite

Parfois
(moins de 1 % des gens)

  • Gonflement à l'endroit où l'injection a été faite

Quoi faire après la vaccination

Conseils à suivre dans les minutes suivant la vaccination

Attendez 15 minutes avant de quitter l’endroit où vous avez reçu le vaccin. Si une réaction allergique survient, les symptômes apparaîtront quelques minutes après la vaccination.

Si vous ressentez des symptômes, informez-en immédiatement la personne qui vous a donné le vaccin. Elle pourra vous traiter sur place.

Conseils à suivre à la maison

Si vous avez une rougeur, une douleur ou un gonflement à l’endroit où l’injection a été faite, appliquez une compresse humide froide à cet endroit.

Utilisez un médicament contre la fièvre ou les malaises au besoin.

Quand consulter

Consultez un médecin si vous êtes dans l’une des situations suivantes :

  • Vous ressentez des symptômes graves ou inhabituels.
  • Vos symptômes s’aggravent au lieu de s’améliorer.
  • Vos symptômes durent depuis plus de 48 heures.

Est-ce que l'information de cette page vous a été utile?


  

Dernière mise à jour : 09 avril 2015, 09:52

Avis

Saines habitudes de vie Rendez-vous santé Québec Changeons notre regard sur l'itinérance Changeons notre regard sur l'itinérance GAMF