Vaccin contre la fièvre jaune

Le contenu de cette page est en cours d'amélioration. Des renseignements complémentaires seront publiés prochainement.

La vaccination est le meilleur moyen de protection contre la fièvre jaune et ses complications. Ce vaccin est indiqué pour les voyageurs qui se rendent dans les régions d’Afrique ou d’Amérique du Sud où la maladie est présente. Certains pays peuvent aussi exiger la vaccination contre la fièvre jaune comme condition d’entrée.

Le vaccin

La vaccination est le meilleur moyen de protection contre la fièvre jaune et ses complications.

Une femme qui reçoit ce vaccin doit éviter de devenir enceinte au cours du mois qui suit la vaccination.

Les symptômes après la vaccination

Des symptômes peuvent être causés par le vaccin (ex. : rougeur à l’endroit où l’injection a été faite). D’autres problèmes peuvent arriver par hasard et n’ont aucun lien avec le vaccin (ex. : rhume, gastro, mal de tête).

Le vaccin contre la fièvre jaune est sécuritaire. Dans la majorité des cas, il ne provoque aucune réaction.

Fréquence Réactions possibles au vaccin Ce qu'il faut faire
Souvent
(moins de 10% des gens)
  • Douleur, rougeur à l'endroit où l'injection a été faite
  • Appliquer une compresse humide froide à l'endroit où l'injection a été faite.
  • Utiliser un médicament contre la fièvre ou les malaises au besoin.
  • Consulter un médecin selon la gravité des symptômes.
Exceptionnellement
(moins de 1 personne sur 100 000)
  • Atteinte grave du foie, des reins ou du système nerveux qui peut entraîner le décès
  • Réactions neurologiques, dont une encéphalite (infection du cerveau), en particulier chez les très jeunes nourrissons
Les réactions sont plus fréquentes chez les personnes âgées de 60 ans et plus (moins de 1 personne sur 10 000)

Il est recommandé de demeurer sur place au moins 15 minutes après une vaccination, car les réactions allergiques au vaccin sont toujours possibles. Si une réaction allergique survient, les symptômes apparaîtront quelques minutes après la vaccination. La personne qui donne le vaccin sera en mesure de traiter cette réaction immédiatement sur place.

Pour toute question, adressez-vous à la personne qui donne le vaccin, ou consultez Info-Santé 811 ou votre médecin.

Dernière mise à jour : 22 octobre 2015, 11:48

Est-ce que l'information de cette page vous a été utile?


  

Ces contenus pourraient vous intéresser

Saines habitudes de vie Dépistage du cancer colorectal Dépistage du cancer colorectal Changeons notre regard sur l'itinérance Changeons notre regard sur l'itinérance GAMF