Gouvernement du Québec - Dirige vers l'accueil du Portail santé mieux-être
Portail santé mieux-être

Menu principal

Vous êtes ici:Accueil > Conseils et prévention > Reconnaître et éliminer les moisissures dans la maison

Reconnaître et éliminer les moisissures dans la maison

Les moisissures sont des champignons invisibles à l’œil nu présents dans la nature. Elles sont transportées dans les maisons par les courants d’air, les humains et les animaux domestiques. Pour croître, les moisissures ont besoin d’eau et de matière nutritive, comme un panneau de gypse ou du carton. Lorsqu’elles se développent de façon importante, les moisissures peuvent entraîner des problèmes de santé. Pour en savoir plus sur ces problèmes, consultez la page Problèmes de santé causés par les moisissures.

Sachez reconnaître la présence de moisissures

Moisissure dans les coins de fenêtreSource : Michel Legris

Les moisissures se retrouvent souvent dans les endroits humides ou mal ventilés. 

Elles peuvent se développer un peu partout dans la maison. Certains signes témoignent de la présence de moisissures ou d’humidité excessive :

  • la présence de taches, souvent de couleur noire :
    • sur les murs, les plafonds ou les tapis,
    • autour des fenêtres,
    • dans les garde-robes, etc.;
  • la présence d’une odeur caractéristique de moisi, de terre;
  • la présence de cernes, de gondolements, d’écaillements ou d’autres signes d’infiltration d’eau sur les murs ou les plafonds, pouvant indiquer la présence d’un problème dissimulé derrière les matériaux.

Habituellement, il n’est pas nécessaire de faire analyser l’air ou les surfaces pour confirmer la présence de moisissures. En effet, lorsque les moisissures sont visibles ou qu’il y a des signes indiquant leur présence, il faut plutôt procéder à une inspection minutieuse de la maison pour en trouver la cause et prendre les mesures appropriées pour corriger la situation. Pour savoir comment nettoyer une surface touchée par les moisissures, consultez la section Éliminez les moisissures.

Conseils pour détecter les causes possibles

  • Au moins une fois par année, inspectez l’extérieur de la maison pour vous assurer que tout est en bon état :
    • toiture;
    • revêtement;
    • entretoit;
    • gouttières;
    • scellement des joints;
    • drainage, etc.
  • Effectuez un entretien ménager régulier de la maison ainsi qu’une inspection complète de toutes les pièces au moins une fois par année. Cela permet de détecter les traces d’infiltration d’eau et les moisissures :
    • derrière les meubles;
    • dans les garde-robes et les espaces de rangement;
    • au sous-sol, etc.

Évitez le développement des moisissures

Agissez rapidement lors d’un dégât d’eau

La présence d’eau stagnante, d’infiltrations ou de matériaux imbibés d’eau favorise le développement des moisissures.

  • Nettoyez et asséchez complètement tout dégât d’eau dans les 24 à 48 heures. Au-delà de ce délai, les moisissures peuvent se développer.
  • Jetez les matériaux poreux fortement endommagés par l’eau tels que :
    • les panneaux de gypse;
    • les tapis;
    • les tuiles cartonnées;  
    • les isolants;
    • les matelas;
    • les meubles rembourrés ou recouverts de tissus, etc.

Évitez d’avoir un taux d’humidité trop élevé dans votre maison

La présence régulière de condensation sur les fenêtres ou les murs peut indiquer que l’humidité ambiante est trop élevée. Pour éviter de faire augmenter le taux d’humidité intérieur :

  • Limitez la prise fréquente de longues douches.
  • Actionnez les ventilateurs lors du bain, de la douche et de la cuisson des aliments.
  • Assurez-vous que le tuyau de la sécheuse est bien raccordé à une sortie extérieure.
  • Limitez l’usage de l’humidificateur et suivez bien les instructions d’entretien fournies par le fabricant.
  • Videz et nettoyez le bac du déshumidificateur régulièrement. En été, il est généralement recommandé de l’installer au sous-sol. Suivez les instructions fournies par le fabricant pour assurer un fonctionnement adéquat.
  • Assurez-vous que l’humidité de l’air dans la maison est maintenue assez basse pour prévenir la formation de condensation (habituellement entre 30 % et 55 %). Des appareils mesurant l’humidité dans la maison (hygromètres), sont disponibles à peu de frais dans la plupart des quincailleries.
  • Évitez d’entreposer le bois de chauffage à l’intérieur.

Ventilez adéquatement

  • Ouvrez les fenêtres, au besoin, pour ventiler la maison.
  • Assurez-vous que l’échangeur d’air ou autre système de ventilation est utilisé adéquatement et qu’il est entretenu régulièrement.

Éliminez les moisissures

Il est important d’identifier et de corriger toute cause d’accumulation ou d’infiltration d’eau comme un bris de tuyau, une inondation ou un refoulement d’égout.

Nettoyez les surfaces touchées sans délai et jetez les matériaux endommagés

  • Pour les petites surfaces (le rebord d’une fenêtre, par exemple) :
    • faites disparaître les taches à l’aide d’un chiffon propre et d’un nettoyant tout usage. Il n’est pas recommandé d’utiliser de l’eau de Javel;
    • asséchez bien la surface.
  • Si les surfaces atteintes sont grandes (plus de 1 m2), nombreuses, difficiles à nettoyer ou si les moisissures reviennent après le nettoyage :
    • faites appel à une entreprise spécialisée. Celle-ci pourra mieux évaluer l’ampleur des travaux à entreprendre et vous aider à détecter et à corriger la source du problème;
    • jetez les articles poreux et très endommagés par l’eau.

Précautions à prendre pour vous protéger lors du nettoyage

  • Afin d’éviter de vous exposer inutilement aux moisissures, il est recommandé de porter :
    • des lunettes de protection;
    • des gants de caoutchouc;
    • un masque anti-poussière.
    Ces articles sont disponibles à peu de frais en quincaillerie.
  • Évitez de procéder au nettoyage lorsque d’autres personnes sont dans la pièce. Cette mesure concerne particulièrement les personnes plus vulnérables, comme :
    • les enfants;
    • les personnes asthmatiques ou allergiques.
  • Veillez à bien aérer les lieux avant de permettre à vos proches de les réintégrer.

Aide et ressources

  • Pour obtenir des conseils techniques, consultez la documentation de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) Ce lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre..
  • Plusieurs firmes privées offrent des services de nettoyage. Assurez-vous que la firme sélectionnée détient les compétences requises pour rechercher et confirmer la cause, la localisation et l’étendue du problème. N’hésitez pas à poser des questions sur l’expérience détenue par l’entreprise. Les échantillonnages d’air sont souvent très difficiles à interpréter. Dans la grande majorité des cas, ils ne sont pas nécessaires pour évaluer le problème. 
  • Si vous êtes locataire et que vous croyez que votre logement a un problème de moisissures, informez d’abord votre propriétaire de la situation. Au besoin, communiquez avec le service d’inspection de votre municipalité.
  • En cas de litige avec votre propriétaire ou votre locataire, communiquez avec la
    Régie du logement Ce lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre..

Dernière mise à jour : 22 mars 2016, 09:45

L'information contenue sur le site ne remplace en aucun cas l'avis d'un professionnel de la santé. Si vous avez des questions concernant votre état de santé, appelez Info-Santé 8-1-1 ou consultez un professionnel de la santé.

Menu complémentaire