Gouvernement du Québec - Dirige vers l'accueil du Portail santé mieux-être
Portail santé mieux-être

Menu principal

Vous êtes ici:Accueil > Conseils et prévention > Radon domiciliaire

Radon domiciliaire

Le radon est un gaz radioactif qui provient de l’uranium naturellement présent dans la croûte terrestre. Le radon se trouve dans le sol, partout à la surface de la Terre. La quantité de radon dans le sol peut varier de façon importante d’un endroit à l’autre. Le radon peut aussi se trouver dans les eaux souterraines.

Le radon peut s’infiltrer dans les bâtiments, surtout par les fondations. Il peut parfois s’accumuler et atteindre des concentrations qui peuvent entraîner un risque pour la santé. Comme c’est un gaz qui n’a pas d’odeur, de goût ou de couleur, il est impossible de le détecter par les sens.

Effets sur la santé

Le radon pénètre dans les poumons avec l’air que l’on respire. Les grandes organisations et les agences de santé internationales ont reconnu que le radon est un agent cancérogène. Il émet un rayonnement radioactif qui peut, à long terme, causer le cancer du poumon.

Le radon est la deuxième cause de cancer du poumon, après le tabagisme. C’est aussi la première cause de cancer chez les non-fumeurs. Au Québec, de 10 à 16 % des décès par cancer du poumon sont associés au radon. Il s’agit de plus de 600 décès par année. Parmi ces décès :

  • 60 % surviennent chez les fumeurs;
  • 30 % chez les anciens fumeurs;
  • 10 % chez les non-fumeurs.

Le risque de cancer du poumon lié au radon augmente avec :

  1. la concentration du radon : plus une personne est exposée à une concentration élevée de radon, plus son risque de cancer augmente;
  2. la durée de l’exposition au radon : le risque de cancer augmente pour une personne qui est exposée au radon pendant plusieurs dizaines d’années;
  3. le tabagisme : les fumeurs exposés au radon ont plus de risques d’avoir un cancer du poumon que les non-fumeurs.

Le radon ne cause pas :

  • de troubles respiratoires, comme la bronchite chronique et l’emphysème;
  • d’allergies;
  • d’asthme;
  • de malformations congénitales.

Repérer les sources de radon dans un bâtiment

Les concentrations de radon sont généralement très faibles à l’extérieur. Le radon se dilue rapidement dans l’air ambiant et, de ce fait, il ne cause pas de problème de santé.

Le radon peut cependant s’infiltrer dans l’air intérieur des bâtiments, par différentes ouvertures :

  • les planchers en terre battue;
  • les fissures de la dalle de béton ou des murs des fondations;
  • les puisards;
  • les vides sanitaires;
  • les joints;
  • les ouvertures autour des conduits d’évacuation et des entrées de service, par exemple les raccords de tuyauterie;
  • les robinets, surtout celui de la douche. Les robinets peuvent en effet constituer une voie d’entrée pour le radon provenant d’eaux souterraines riches en radon. Ils peuvent ainsi contribuer à faire augmenter la concentration de radon dans l’air intérieur d’une maison.

Comment le radon pénètre dans une maison. Source : Ressource naturelles Canada Ce lien ouvre une nouvelle fenêtre.

Le radon s’accumule principalement dans les pièces les plus basses et les moins ventilées d’un bâtiment, par exemple le sous-sol. La concentration de radon dans l’air intérieur d’une habitation peut dépendre de plusieurs facteurs :

  • la concentration d’uranium et de radon dans le sol;
  • le climat;
  • la ventilation des lieux;
  • l’étanchéité et l’isolation de la maison;
  • la pression négative, c’est-à-dire le fait que la pression d’air soit moins grande à l'intérieur du bâtiment qu'à l'extérieur. Cette différence de pression a pour effet de transformer l’habitation en une sorte d'aspirateur. Le radon peut alors s'infiltrer par les fissures et les autres points d’entrée qui sont en contact avec le sol

Le seul moyen de savoir s’il y a du radon dans une habitation est de le mesurer.

Mesurer la concentration de radon dans une résidence

Le radon se mesure en becquerels par mètre cube d’air (Bq/m³).

Il existe au Canada une ligne directrice qui indique que la concentration de radon à ne pas dépasser dans une habitation est de 200 Bq/m³. En général, la concentration de radon n’est pas très élevée dans les maisons au Québec. La concentration moyenne de radon dans les sous-sols est d’environ 35 Bq/m³. Toutefois, les concentrations peuvent parfois atteindre des niveaux très élevés, jusqu’à plus de 1 000 Bq/m³.

Pour connaître la concentration de radon dans votre habitation, il faut la mesurer à l’aide d’un appareil de mesure appelé dosimètre. Il est conseillé de faire cette mesure pendant une période d'au moins 3 mois et d'effectuer la mesure de radon durant l'hiver.

Ne vous fiez pas aux résultats des tests effectués dans une maison voisine de la vôtre ou dans d’autres habitations de votre quartier. En effet, la concentration de radon peut varier beaucoup entre les maisons, même si elles sont proches les unes des autres.

Vous pouvez mesurer la concentration de radon dans votre maison vous-même ou recourir aux services d’un professionnel.

Pour mesurer vous-même la concentration de radon dans votre maison, vous devez vous procurer un dosimètre et l’utiliser en suivant les directives du fabricant. Vous devrez débourser environ 40 $ pour acheter un dosimètre et pour faire analyser les résultats par un laboratoire.

Pour vous procurer un dosimètre, vous pouvez :

  • le commander sur le site de l’Association pulmonaire du Québec Ce lien ouvre une nouvelle fenêtre., qui offre des dosimètres certifiés et approuvés par Santé Canada;
  • consulter le site de CAA Québec Habitation Ce lien ouvre une nouvelle fenêtre., qui fournit les informations pour se procurer un dosimètre;
  • vous procurer une trousse d’analyse du radon dans l’air dans certaines quincailleries.

Pour obtenir une liste de professionnels certifiés en mesure du radon au Québec, vous pouvez utiliser l’outil de recherche du Programme national de compétence sur le radon au Canada Ce lien ouvre une nouvelle fenêtre. (PNCR-C). Ce programme de certification est reconnu par Santé Canada et par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec.

Mesures à prendre si la concentration de radon dépasse la ligne directrice canadienne

Mesure de protection individuelle

Si vous fumez, la première chose à faire pour vous protéger contre le cancer du poumon dû au radon est de cesser de fumer. C’est la façon la plus rapide et la moins coûteuse de diminuer le risque de cancer du poumon associé au radon. En effet, une personne qui s’expose à la fois à la fumée du tabac et au radon augmente de beaucoup ce risque.

Mesures correctives pour votre résidence

Santé Canada recommande de prendre des mesures correctives lorsque la concentration moyenne annuelle de radon dépasse les 200 Bq/m³ dans les espaces occupés d’une habitation. Si c’est le cas dans votre maison, vous devez donc prendre des mesures, que vous soyez fumeur ou non.

Le délai recommandé pour apporter les correctifs dépend de la concentration moyenne de radon dans votre maison :

  • si la concentration dépasse 600 Bq/m³, vous devriez apporter les correctifs dans un délai de moins d'un an;
  • si la concentration se situe entre 200 Bq/m³ et 600 Bq/m³, vous devriez apporter les correctifs dans un délai de moins de 2 ans.

Vous obtiendrez de meilleurs résultats en appliquant plus d’une mesure corrective. Par exemple, vous pouvez :

  • colmater les fissures de la fondation;
  • sceller les ouvertures en contact avec le sol;
  • vous assurer que les puisards sont couverts et ventilés vers l’extérieur;
  • améliorer la ventilation de votre maison, particulièrement au sous-sol.

Si les concentrations de radon dans l’habitation sont très élevées, ces mesures ne suffiront peut-être pas, car elles n’empêchent pas complètement l’infiltration du radon. Dans ce cas, il faut faire appel à un entrepreneur qualifié. Celui-ci installera un système qui permet d’évacuer le radon présent sous les fondations avant que celui-ci pénètre dans les espaces habitables du bâtiment.

Santé Canada recommande aux personnes qui prennent des mesures correctives de tenter de faire diminuer la concentration de radon au plus bas niveau possible. C’est pourquoi il est recommandé de mesurer de nouveau la concentration de radon après avoir appliqué des méthodes correctives, afin de vérifier leur efficacité.

Plusieurs entreprises spécialisées peuvent vous aider à faire diminuer la concentration et les infiltrations de radon dans votre maison. Il est très important de faire affaire avec une entreprise certifiée. Vous pouvez consulter la liste de ces entreprises sur le site du Programme national de compétence sur le radon au Canada Ce lien ouvre une nouvelle fenêtre. (PNCR-C) de Santé Canada.

Mesures pour les nouvelles constructions

Lors de la construction d’une nouvelle maison, vous pouvez demander à votre entrepreneur d’utiliser des techniques d’atténuation pour réduire au minimum l'infiltration de radon dans la maison. Au besoin, ces techniques peuvent aussi être appliquées pour faciliter l'élimination du radon une fois la maison construite. Toutefois, il est plus simple et moins coûteux de le faire au début de la construction.

Site d'intérêt

Radon Ce lien ouvre une nouvelle fenêtre.
Santé Canada
 

Dernière mise à jour : 22 septembre 2016, 12:56

L'information contenue sur le site ne remplace en aucun cas l'avis d'un professionnel de la santé. Si vous avez des questions concernant votre état de santé, appelez Info-Santé 8-1-1 ou consultez un professionnel de la santé.

Menu complémentaire