Diminuer la douleur et l'anxiété liées à la vaccination chez les enfants

Description

Il est important de faire vacciner les enfants et de respecter le calendrier de vaccination pour les protéger contre des maladies infectieuses graves.

La plupart des vaccins sont administrés avec une aiguille, ce qui peut faire peur aux enfants et aux parents. La peur peut amener certains parents à retarder la vaccination de leur enfant. Ils le laissent ainsi sans protection contre plusieurs maladies graves.

L’attitude et le comportement de ses parents par rapport à la vaccination sont importants pour un enfant. En effet, les enfants observent leurs parents pour savoir comment agir et se sentir.

Il existe des moyens qui ont fait leurs preuves pour diminuer la douleur et l’anxiété chez les enfants qui doivent recevoir un vaccin. Les trucs et conseils suivants vous permettront de rendre l’expérience de la vaccination plus positive pour votre enfant. Vous pouvez aussi utiliser plus d’un moyen pour obtenir de meilleurs résultats.

Préparer l'enfant à la vaccination

Les enfants en âge de comprendre peuvent être préparés à la vaccination. Voici quelques trucs et conseils pour préparer votre enfant quelques heures avant la séance de vaccination :

  • Parlez de la vaccination à votre enfant et répondez à ses questions. Dites-lui pourquoi il va recevoir un vaccin. Mentionnez-lui par exemple que c’est important pour qu’il reste en santé.
  • Décrivez-lui le déroulement de la séance de vaccination.
  • Ne présentez jamais la vaccination comme une punition à votre enfant.
  • Ne dites pas à votre enfant que l’injection ne lui fera pas mal. Expliquez-lui plutôt qu’il ressentira une sensation de piqûre, de picotement ou de pincement, et que la douleur sera de courte durée.
  • Racontez-lui ou lisez-lui une histoire où il est question d’un enfant qui reçoit un vaccin.
  • Regardez ensemble une vidéo sur le sujet.

Adopter une attitude calme et rassurante

Adoptez les attitudes suivantes pour aider votre enfant à se sentir en sécurité et rassuré face à la vaccination :

  • Restez calme et souriant et parlez d’une voix normale.
  • Évitez de vous excuser et d’utiliser des mots qui font référence à la douleur. Cela pourrait faire encore plus peur à votre enfant.
  • Si vous vous sentez anxieux, respirez lentement et profondément. Cela vous aidera à relaxer et à garder votre calme.
  • Après la vaccination, câlinez votre enfant, félicitez-le et récompensez-le.

Allaiter le nourrisson

Si vous allaitez votre bébé, vous pouvez le faire pendant la vaccination afin de le calmer et de le rassurer. Les recherches ont montré que les bébés ne font pas de lien entre la douleur causée par la vaccination et le fait d’être allaité.

Position du bébé pour l'allaitement

La position de la madone est suggérée pour allaiter votre bébé pendant la vaccination. Dans cette position, la tête de votre bébé repose sur votre avant-bras ou au creux de votre coude, du côté du sein qui le nourrit. Avec l’autre bras, soutenez ses fesses et retenez ses pieds. Assurez-vous de dégager le bras ou la jambe où il recevra le vaccin.

Offrir une solution sucrée au bébé

Si votre bébé a moins de 2 ans, vous pouvez lui donner une solution sucrée avant l’injection. C’est un moyen reconnu pour soulager la douleur chez les enfants de cet âge.

N'utilisez pas d'eau sucrée pour calmer votre bébé s'il est contrarié ou en pleurs. La solution sucrée doit être utilisée seulement comme un moyen de soulager la douleur lors de la vaccination.

Préparez la solution sucrée en mélangeant les ingrédients suivants :

  • 5 ml (1 c. à thé) de sucre
  • 15 ml (1 c. à soupe) d’eau

Ne remplacez pas le sucre par du miel. En effet, le miel peut causer un grave empoisonnement alimentaire chez les enfants de moins de 1 an. Il faut donc éviter de leur donner du miel, qu’il soit pasteurisé ou non.

De 1 à 2 minutes avant l’injection, donnez de petites quantités de solution sucrée à votre bébé à l’aide d’un gobelet, d’une cuillère ou d’une seringue. Vous pouvez aussi tremper sa suce dans la solution sucrée et la lui donner.

Si vous prévoyez allaiter votre enfant pendant la vaccination, ne lui donnez pas la solution sucrée avant l’injection.

Maintenir une position adéquate

Vous pouvez rassurer votre enfant en le tenant dans vos bras durant la vaccination. Le tenir dans une bonne position lui permettra aussi de recevoir le vaccin de façon sécuritaire. Voici comment faire :

  • Tenez votre enfant sur vos genoux, dans la position que le vaccinateur vous indiquera. Assurez-vous que votre enfant est à l’aise.
  • Enlacez-le, mais évitez de le serrer trop fort. Cela pourrait le rendre plus anxieux.

Voici des exemples de positions adéquates à adopter pour la vaccination de votre enfant, en fonction de l’endroit où le vaccin sera injecté.

Position recommandée pour une injection dans la cuisse

Position recommandée pour une injection dans la cuisse

  1. Déshabillez votre enfant pour libérer la jambe où il recevra le vaccin.
  2. Assoyez votre enfant sur votre cuisse, de côté par rapport à vous.
  3. Placez l’un de ses bras dans votre dos ou sous votre bras.
  4. Tenez son autre bras en mettant une légère pression pour éviter qu’il bouge.
  5. Tenez fermement la jambe où il recevra le vaccin.
Positions recommandées pour une injection dans le bras

Positions recommandées pour une injection dans le bras

  1. Assoyez votre enfant sur votre cuisse, de côté par rapport à vous.
  2. Déshabillez votre enfant pour libérer le bras où il recevra le vaccin.
  3. Placez son autre bras dans votre dos ou sous votre bras.
  4. Tenez fermement ses jambes entre vos cuisses.
  5. Tenez le bras où il recevra le vaccin en mettant une légère pression pour éviter qu’il bouge.

Positions recommandées pour une injection dans le bras

  1. Assoyez votre enfant sur vos jambes, en appuyant son dos sur votre poitrine.
  2. Déshabillez votre enfant pour libérer le bras où il recevra le vaccin.
  3. Placez son autre bras sous votre bras.
  4. Tenez le bras où il recevra le vaccin en mettant une légère pression pour éviter qu’il bouge.

Positions recommandées pour une injection dans le bras

  1. Assoyez votre enfant sur vos jambes, face à vous.
  2. Déshabillez votre enfant pour libérer le bras où il recevra le vaccin.
  3. Placez son autre bras dans votre dos.
  4. Tournez la tête de votre enfant du côté opposé au bras qui recevra le vaccin.
  5. Tenez le bras où il recevra le vaccin en mettant une légère pression pour éviter qu’il bouge.

Utiliser des moyens de distraction

Distraire un enfant pendant qu’il se fait vacciner peut faire diminuer sa douleur et son anxiété. En effet, la partie du cerveau associée à la douleur est moins active lorsque les enfants sont distraits.

Principes de base à mettre en pratique

  • Les moyens de distraction sont nombreux. Utilisez des moyens adaptés à l’âge de votre enfant.
  • Si votre enfant est calme, commencez à le distraire avant la vaccination.
  • Choisissez un moyen de distraction qui amènera votre enfant à utiliser plusieurs de ses sens (par exemple, la vue, le toucher et l’ouïe). Invitez-le à participer activement. Plus l’enfant sera absorbé par la distraction, mieux cela fonctionnera.
  • Souvenez-vous que les moyens que vous utiliserez pour distraire votre enfant ne doivent jamais gêner le travail du vaccinateur.
  • Vous pouvez utiliser des jouets pour distraire votre enfant. Informez-vous à l’avance des types de jouets que vous pouvez apporter.

Moyens de distraction pour les enfants de moins de 3 ans

  • Apportez le jouet favori de votre enfant ou une couverture qu’il utilise habituellement pour se réconforter.
  • Tenez-votre enfant tout près de vous. Distrayez-le et réconfortez-le en le câlinant, en chantant, en lui parlant doucement ou en lui racontant une histoire.
  • Vous pouvez le distraire en lui montrant du doigt des choses intéressantes dans la pièce, comme une affiche ou un objet.

Moyens de distraction pour les enfants de 3 à 6 ans

  • Avant la séance de vaccination, aidez votre enfant à choisir des objets intéressants et réconfortants qu’il pourra apporter.
  • Faites avec lui quelques activités qu’il pourra refaire au moment de la vaccination. Il pourrait par exemple faire des bulles de savon, souffler sur un vire-vent ou sur une bougie imaginaire.
  • Distrayez votre enfant avec un appareil mobile, des jouets ou de la musique.
  • Dirigez son attention sur un objet intéressant dans la pièce.
  • Parlez-lui de choses qui l’intéressent ou qui l’amusent pour attirer son attention sur autre chose que l’injection. Parlez-lui par exemple de son film préféré ou racontez-lui des blagues.
  • Encouragez votre enfant à respirer lentement et profondément avant, pendant et après l’injection. La respiration profonde le distraira en plus de le détendre.
  • Si votre enfant veut regarder l’injection, laissez-le faire. Certains enfants supportent mieux la vaccination s’ils peuvent regarder l’injection.

Soulager la douleur et les réactions causées par la vaccination

Certains médicaments peuvent soulager les effets de la vaccination chez les enfants. Au besoin, parlez-en avec votre médecin, votre pharmacien ou votre vaccinateur.

Avant la vaccination

Vous pouvez utiliser un anesthésique local pour diminuer la douleur causée par la piqûre de l’aiguille. Les anesthésiques locaux ont pour effet d’engourdir la peau. Toutefois, ils ne soulagent pas l’inconfort ni la sensation de brûlure ou de froid causée par l’injection du liquide dans la peau.

Vous pouvez vous procurer différents anesthésiques locaux en vente libre :

  • la lidocaïne, par exemple la crème MaxileneMD, la crème ou le timbre EmlaMD (qui contiennent aussi de la prilocaïne);
  • la tétracaïne, par exemple le gel AmetopMD.

Avant d’utiliser un anesthésique local, lisez attentivement les instructions sur l’emballage du produit. Respectez aussi les précautions d’usage et évitez tout contact du produit avec les yeux ou la bouche.

Appliquez l’anesthésique local de 30 à 60 minutes avant la vaccination. Vous pouvez l’appliquer à la maison ou à votre arrivée à la séance de vaccination.

Appliquez l’anesthésique local sur la peau, à l’endroit où votre enfant recevra le vaccin.

Les enfants reçoivent leurs vaccins sur le haut de la cuisse, du côté extérieur, ou sur le haut du bras, du côté extérieur.

Vaccin reçu sur le haut de la cuisse Vaccin reçu sur le haut du bras

Lorsque l’enfant doit recevoir plus d’un vaccin au cours de la même séance de vaccination, appliquez l’anesthésique local à ces deux endroits.

Des réactions peuvent se produire à l’endroit où vous avez appliqué l’anesthésique local. La peau peut par exemple être pâle, rouge ou enflée. Votre enfant peut aussi ressentir des démangeaisons. Ces réactions disparaîtront d’elles-mêmes dans les heures qui suivront la vaccination.

Après la vaccination

Les analgésiques sont des médicaments qui servent à faire baisser la fièvre et à diminuer la douleur. Ils peuvent être utiles après la vaccination. Les analgésiques n’ont toutefois pas d’efficacité prouvée pour diminuer la douleur liée à l’injection. Il n’est donc pas recommandé de les utiliser avant la vaccination.

Différents analgésiques sont offerts en vente libre, sous forme de sirop ou de comprimés :

  • l’acétaminophène, par exemple du TempraMD ou du TylenolMD;
  • l’ibuprofène, par exemple de l’AdvilMD ou du MotrinMD.

Avant d’utiliser un analgésique, lisez attentivement les instructions fournies sur l’emballage

Sites d'intérêt

Vous pouvez obtenir des renseignements complémentaires sur la gestion de la douleur et de l’anxiété liés à la vaccination chez les enfants en consultant les sites Web suivants :

Voici des suggestions de vidéos ou de livres sur la vaccination que vous pouvez regarder avec votre enfant :

Est-ce que l'information de cette page vous a été utile?


  

Dernière mise à jour : 20 avril 2017, 11:28

Avis

Une simple piqûre peut nuire à votre santé! Inscription auprès d'un médecin de famille Consultations publiques sur l'encadrement du cannabis au Québec Saines habitudes de vie Saines habitudes de vie