Connaître les drogues et leurs effets

Encadrement du cannabis au Québec‎

Dans le contexte où le gouvernement fédéral s’est engagé à légaliser le cannabis, le Gouvernement du Québec a pris acte du projet de loi déposé le 13 avril 2017. Un projet de loi-cadre a été déposé à l’automne 2017. Pour plus d'information, visitez encadrementcannabis.gouv.qc.ca Ce lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre..

Effets d'une drogue sur une personne

Loi de l’effet

Chaque personne est différente. Son corps et son état mental, le produit qu’elle consomme et le contexte influencent son expérience de consommation. Ces éléments se combinent pour former ce qu’on appelle la loi de l’effet.

La loi de l’effet est le résultat de la combinaison de 3 facteurs :

  • la substance;
  • l’individu;
  • le contexte.

Chacun de ces 3 facteurs est lié à différentes caractéristiques.

Chaque fois qu’une caractéristique liée à l’un des facteurs change, l’effet de la drogue sur la personne change aussi.

Caractéristiques des facteurs de la loi de l’effet

Voici quelques exemples de caractéristiques liées aux facteurs de la loi de l’effet :

Facteurs Caractéristiques
Substance 
  • Quantité
    Ex. : 1 verre de champagne, 1 caisse de 12 bières
  • Fréquence de consommation
    Ex. : tous les jours, lors d’occasions spéciales
  • Qualité ou pureté du produit
    Ex. : ecstasy mélangée (coupée) avec de la méthamphétamine
  • Rapidité de consommation
    Ex. : 1 verre de vin pendant le repas, 5 shooters en une heure
  • Mode de consommation
    Ex. : fumée, injectée
  • Combinaisons de produits
    Ex. : cannabis et alcool, médicaments et MDMA
Individu
  • Âge
    Une personne est plus sensible à l’alcool et aux drogues avant d’avoir atteint l’âge adulte.
  • Sexe
    Les effets de certaines drogues, par exemple l’alcool, sont plus forts chez les femmes que chez les hommes.
  • Taille et poids
    Pour une même quantité de produit consommée, plus le poids de la personne est élevé, moins la concentration de drogue dans son sang est élevée.
  • État physique
    Une personne est plus sensible à la drogue consommée si elle a une maladie comme le diabète ou si elle est fatiguée, grippée, souffre d’une gastro-entérite, etc.
  • État d'esprit, humeur
    En général, les drogues intensifient l’émotion (tristesse, dépression, etc.) que la personne ressentait avant de consommer.
Contexte
  • Endroit
    Ex. : au restaurant, dans la chambre à coucher
  • Ambiance
    Ex. : soirée de danse, en sanglots après une rupture
  • Moment de la journée
    Ex. : le matin avant d’aller à l’école ou au travail
  • Relation avec les autres
    Ex. : avec des amis que la personne veut impressionner
  • Conflits
    Ex. : lorsque la personne est en colère contre quelqu’un

Est-ce que l'information de cette page vous a été utile?


  

Dernière mise à jour : 13 septembre 2017, 09:43

Avis

Dépendances Carnet santé Québec Rendez-vous santé Québec Inscription auprès d'un médecin de famille